L'Ecole nationale supérieure de la pâtisserie passe chez Ducasse

Paul Fedele

Sujets relatifs :

Fondée en 1984 et gérée depuis par la Confédération nationale de la Pâtisserie, l'Ecole nationale supérieure de la pâtisserie (ENSP) d'Yssingeaux (Haute-Loire), a changé de mains. Elle est entrée dans le périmètre d'Alain Ducasse Formation. En effet ADF a repris 51 % de la société d'exploitation qui gère l'école aux côté de Thuriès Gastronomie Magazine, les bâtiments restant la propriété de la ville. « Si je me suis lancé dans cette aventure, explique Yves Thuriès, c'est pour mettre à l'honneur la pâtisserie dans le monde, comme elle le mérite ».

L'école qui a accueilli en 2006 près de 700 stagiaires dont une centaine d'étrangers, mise sur 1 200 personnes en 2008 et entend bien intensifier les échanges internationaux sur le Campus (qui compte 36 chambres), exporter ses programmes et créer des cursus croisés avec de grandes écoles à l'étranger. « Le savoir-faire n'est rien s'il ne se transmet pas et ne se partage pas », a ajouté Alain Ducasse qui a transféré l'ensemble de ses formations pâtisserie de ADSF-Argenteuil à Yssingeaux.  « Ensemble nous allons innover et créer une nouvelle pâtisserie française », parie le grand chef. Agnès Bourguignon, directrice d'ADF souhaite quant à elle poursuivre la mission impulsée par la Confédération. Plus de 30 thèmes de cours figureront au catalogue 2008 attendu pour le mois de novembre en formation initiale (CAP) comme en formation continue : des programmes mis en place par le nouveau comité pédagogique créé autour d'Yves Thuriès et Alain Ducasse avec Jean-François Arnaud (MOF pâtisserie 2000 et consultant), Nicolas Berger (chef pâtissier exécutif du groupe ADF), Christophe Michalak (chef pâtissier du Plaza Athénée, vainqueur de la coupe du monde de pâtisserie 2005) et Sébastien Serveau (chef pâtisserie du groupe ADF et chef formateur au centre de formation Alain Ducasse). Zakary Benkhadra a été nommé  directeur de développement et du marketing de l'ENSP.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

L’étau se resserre pour les indépendants. C’est en tous cas la tendance qui se dégage de la dernière enquête trimestrielle de la CPME, dont les résultats spécifiques aux 1414 entreprises de l’hôtellerie-restauration,...

Geranium au sommet du 50 Best

Geranium au sommet du 50 Best

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Tribune

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Plus d'articles