L’Atelier des chefs, Asforest et le Synhorcat lancent de nouvelles formations cuisine inter-entreprise

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,

Se former c'est une des nécessités dans la profession. La mise en place de nouvelles formations dédiées aux brasseries et à la restauration indépendante traditionnelle fait suite à un double constat : d’un côté la demande d’amélioration, voire de renouvellement de la carte de ce type d’établissements de la part des clients ; et de l’autre l’inadaptation des formations existantes aux besoins des brasseries et de la restauration indépendante traditionnelle. Ces formations qui commenceront dès la fin novembre vont remplir plusieurs critères précis. Elle seront courtes, d’une journée maximum car le besoin de main d’oeuvre est tel en cuisine qu’il est difficile de se séparer de ses équipes, même pour une courte durée. Elles seront adaptées aux réalités terrain des restaurateurs aujourd’hui à savoir accessibles, car en plein coeur de Paris et sur un jour de plus faible activité pour les professionnels, le lundi, pour coller au plus près des contraintes opérationnelles. Ainsi, par le lancement de ces formations, L’atelier des Chefs Formation Professionnelle, Asforest et le Synhorcat se donnent pour objectif d’aider les restaurateurs à dynamiser et faire évoluer leur carte afin de fidéliser et d’attirer de nouveaux clients. Les deux premières formations auront lieu les 29 novembre et 6 décembre 2010 à L’atelier des Chefs et auront pour thème, créativité, rentabilité et commercialisation des plats du jour et bien exploiter la valeur ajoutée des produits semi-élaborés.  

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Les glaces se nomadisent, selon NPD Group

Les glaces se nomadisent, selon NPD Group

300 millions, c’est le nombre de desserts glacés commandés en restauration commerciale entre mai 2021 et mai 2022, relève The NPD Group, qui vient de dévoiler quelques données clés sur le marché, second en Europe derrière...

21/07/2022 | DessertsGlaces
A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

Jean-François Feuillette ouvre Frédélian, au Cap-Ferret

Jean-François Feuillette ouvre Frédélian, au Cap-Ferret

Poke House vise les 50 restaurants d’ici 2024 en France, en partie en franchise

Poke House vise les 50 restaurants d’ici 2024 en France, en partie en franchise

Plus d'articles