Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

L'AP-HP AFFINE SON DIAGNOSTIC

E. B.

Sujets relatifs :

L'AP-HP AFFINE SON DIAGNOSTIC

© Photolink / Getty Images

Pour offrir des repas de qualité dans le respect des contraintes économiques, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris étudie plusieurs pistes.

L'heure est à la réflexion. L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) planche actuellement sur des pistes permettant de réaliser des repas de qualité, ciblés et à un prix «raisonnable ». Tout est donc passé au crible dans la chaîne alimentaire, des achats à la distribution. Parmi les projets en discussion, l'un d'entre eux est déjà bien avancé : la massification des références.

L'AP-HP envisage en effet de réduire de deux tiers environ le nombre de produits référencés (3 000) par sa centrale d'achats alimentaires (ACHA). Ne seront conservés que les produits d'utilisation courante. En revanche, ceux qui ne repré- sentent qu'un faible volume, car dédiés à des usages ponctuels (animations, repas à thème...), seront retirés. Cela étant, les services de restauration auront toujours la possibilité de commander des produits spécifiques selon leurs besoins. à partir de cette nouvelle liste, la centrale d'achats pourra lancer des appels d'offres pour s'approvisionner en produits de qualité à « prix qualifiés d'abordables ». La mise en oeuvre sera effective d'ici à la fin de l'année.

un référentiel unique à construire sur l'échange d'informations

« Nous allons également bâtir le référentiel "Restauration-nutrition", explique Jean-Michel Van Cracynest, ingénieur hospitalier et référent restauration. Il sera rédigé à partir des informations échangées entre les établissements. Un document unique, riche d'informations, dans lequel seront consignés les recommandations sur les produits, les choix fixes, les plans alimentaires, les différentes appellations (textures, régimes...), en d'autres termes tout ce qui concourt à l'articulation de base des actions de restauration et de nutrition. »

L'objectif de ce référentiel est de s'adapter à l'ensemble des populations accueillies à l'AP-HP (personnels, patients de court, moyen ou long séjours, pédiatrie, crèches, centres de loisirs, etc.). Ce besoin d'harmonisation s'explique notamment par la disparité des sites et leur dispersion géographique ou encore le nombre important de personnels hospitaliers et de fonctions. Un contexte qui ne favorise pas la communication entre les équipes des différents hôpitaux. Face à un tel constat, l'an dernier se constituait un réseau composé de l'ensemble des chefs de restauration de l'AP-HP et des responsables de secteur avec un souhait commun : communiquer, organiser et harmoniser les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Face à un ralentissement de la demande

Face à un ralentissement de la demande

Alors que les petites chaînes de restaurants échappent, pour le moment, à la crise, les pubs subissent de plein fouet les conséquences de l'interdiction de fumer dans les lieux publics. Les Anglais divorceraient-ils de leurs pubs ? Aussi[…]

01/05/2008 |
Un marché en proie à une crise structurelle

Un marché en proie à une crise structurelle

Une dynamique précaire

Une dynamique précaire

Une croissance frag ile

Une croissance frag ile

Plus d'articles