abonné

L'ANPE et l'Umih

Patricia Cecconello
L'ANPE et l'Umih

© PHOTO J.M. RILLON / NOUVEL ECO

L'accord-cadre national signé le 30 septembre entend apporter des réponses concrètes aux problèmes de recrutement. Un dispositif en plusieurs volets.

André Daguin, président de l'UMIH, et Michel Bernard, directeur général de l'ANPE, ont officialisé, le 30 septembre, la signature d'un accord cadre national afin de mieux répondre aux besoins des entreprises et des salariés de l'hôtellerie-restauration. « Cet accord traduit une volonté réciproque d'apporter sur le terrain des solutions concrètes aux problèmes de recrutement rencontrés dans le secteur. »

Ce partenariat sur deux ans, comporte plusieurs volets. Il a notamment pour objectif de mieux identifier les besoins des chefs d'entreprise et de permettre aux équipes de l'ANPE de cerner les aptitudes des demandeurs d'emploi.

Aujourd'hui, cinq métiers souffrent d'un déficit de personnel : il s'agit des cuisiniers, des employés d'étage, des réceptionnistes, des serveurs et des techniciens polyvalents. L'Agence enregistre 170 000 demandes de postes à pourvoir par an. En 2003, la prévision nationale d'embauche porte sur 300 000 postes (le secteur des CHR représente 9 % des offres d'emploi), dont 150 000 saisonniers et 15 000 emplois nouveaux.

Mise en oeuvre du processus de validation des[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD