Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

L'ANDRM réactive le projet de norme de service

La rédaction de Néorestauration
L'Association nationale des directeurs de la restauration municipale lance aux villes un appel à candidature pour une vaste expérimentation.

L'ANDRM, par la voie d'une lettre officielle de son président Christophe Hébert, lance aux villes un appel à candidature, pour qu'elles participent à une expérimentation, en partenariat avec l'Agence française pour la normalisation (Afnor). «L'objectif  est de définir de façon collective, au sein d'un groupe pilote d'une vingtaine de villes, les critères pour améliorer les services dont bénéficient les enfants et leur famille, autour du temps du repas», explique Pascal Gautier, chef de projet au sein de l'Afnor, dans un document méthodologique destiné aux candidats.

Les résultats de cette expérimentation seraient utilisés «au niveau de chaque ville, concrètement sur le terrain, et au niveau de la commission de normalisation, pour alimenter les chapitres de la future norme nationale», poursuit Pascal Gautier. Les villes participantes feraient donc partie intégrante du projet et participeraient à la définition des critères qualité à privilégier. Cette norme volontaire sera élaborée collectivement. 

La norme sera orientée sur la qualité du temps du repas consacré aux enfants. Pourrraient donc entrer dans son champ la qualité et l'organisation du repas, le rôle du personnel et l'encadrement des enfants, le confort, l'animation, le projet éducatif autour du temps du repas, la gestion du temps et de l'espace, les relations avec les familles, la gestion de l'information.

A l'origine de ce projet, l'ANDRM vient de recevoir un nouveau soutien de poids, celui de l'Association des maires de France (AMF) qui se déclare prête à relayer et à appuyer son appel. Le Conseil économique et social, qui prépare un rapport sur le rôle de l'éducation à l'alimentation, lui a également fait savoir tout son intérêt.

Quatre communes ont aujourd'hui confirmé leur participation, dont Harfleur (où exerce M. Hébert) et Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), la caisse des écoles du 12e arrondissement de Paris et la communauté des communes des Pieux (Manche). Nul doute que leur nombre va augmenter, à mesure que l'information sera diffusée.

En lançant cette campagne d'expérimentation, l'ANDRM veut continuer d'avancer rapidement sur le projet, sans attendre que l'Afnor ait bouclé le financement auprès des partenaires publics et privés.Une étape plus difficile que prévue, mais qui devrait, elle aussi, être franchie, d'autant que le budget nécessaire est raisonnable. Une première estimation l'a fixé à environ 25 000 €. Un investissement bien modeste au regard des enjeux de cette norme.

jfvuillerme@neorestauration.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Exigences du mieux-manger : comment innover et développer vos offres

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles