L'alimentation en 2021: plus que jamais un refuge, malgré les contraintes

ENCARNA BRAVO

Sujets relatifs :

, ,
L'alimentation en 2021: plus que jamais un refuge, malgré les contraintes


Pour sa deuxième édition, l’Observatoire Alimentation & Familles de la Fondation Nestlé France dresse avec Ipsos le bilan des comportements alimentaires des Français en 2021. Cette année plus que jamais, l’alimentation est au cœur des préoccupations dans les foyers et se révèle être un moment positif qui réunit les familles. L’Observatoire Alimentation & Familles dévoile les conséquences de la pandémie sur les habitudes alimentaires des Français: la cuisine apparaît comme un véritable refuge au sein des foyers, malgré des contraintes toujours présentes.     



" Se retrouver, ensemble, à table a été un facteur positif dans une période d’anxiété. La quête du bienmanger s’est renforcée, ainsi que l’influence des plus jeunes sur les comportements alimentaires de tout le foyer. Ces repas pris ensemble semblent être aujourd’hui nécessaires au bien-être de tous. Cet Observatoire est donc primordial pour la Fondation Nestlé France : au plus proche des habitudes alimentaires des Français, nous prenons conscience des tendances et contraintes qui façonnent leur quotidien, et pouvons mener des actions en conséquence" explique Pierre-Alexandre Teulié, Secrétaire Général de la Fondation Nestlé France.


L’alimentation, un facteur de rapprochement en situation d'isolement
Les restrictions imposées par la Covid-19 ont exacerbé le besoin de convivialité et de partage au sein des foyers. Aujourd’hui, 8 Français sur 10 gardent un bon souvenir de l’alimentation et des repas pendant la pandémie "Si la quête du bien-manger s’amplifie chez les Français depuis la pandémie, nous remarquons qu’elle s’accompagne d’une accentuation des tensions, notamment avec le retour à la normale. Les Français aujourd’hui veulent une alimentation équilibrée, responsable, durable, et doivent arbitrer en fonction de leurs ressources disponibles" affirme Youmna Ovazza, Directrice du département Strategy3 chez Ipsos


"Nous avons été surpris par l’impact positif de la période de confinement sur les comportements alimentaires des Français et par l’ingéniosité des familles pour partager davantage de moments en cuisine et se retrouver ensemble à table. L’influence des plus jeunes sur les adultes a permis aux foyers de réinventer leur modèle alimentaire et de  faire cohabiter les goûts de chacun. Entre la nouvelle normalité, le télétravail, les vagues de Covid-19 successives, nous constatons que les Français adaptent leurs pratiques. Dans l’édition 2022 de l’Observatoire, nous allons créer un indice qui intégrera les dimensions de plaisir, de partage, de santé, de durabilité et d’accessibilité, afin d’évaluer le niveau de «bien-être alimentaire» des Français". souligne Laurence David, Déléguée Générale de la Fondation Nestlé France


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Barometre D-VINE 2021: les vins de Bourgogne sont les plus consommes dans les bars et restaurants

Barometre D-VINE 2021: les vins de Bourgogne sont les plus consommes dans les bars et restaurants

D-Vine, la Wine-Tech nantaise spécialiste du vin au verre, dévoile son baromètre annuel sur la consommation de vin en France pour l’année 2021. Tout comme 2020, l’année 2021 a été profondément marquée par la pandémie. Elle a...

04/05/2022 | Vin
La silver food, une mine d’or sous-exploitée dans le foodservice aussi!

La silver food, une mine d’or sous-exploitée dans le foodservice aussi!

Les fournisseurs de la restauration entrevoient le bout du tunnel

Les fournisseurs de la restauration entrevoient le bout du tunnel

La tendance veggie ne connaît pas la crise

La tendance veggie ne connaît pas la crise

Plus d'articles