L'Afssa rend son avis sur l'étiquetage

Paul Fedele

Sujets relatifs :

,
L'agence estime que le risque allergique dû à la contamination de la chaîne de production devrait être pris en compte dans la proposition de directive.

Consultée par le gouvernement sur un projet de modification de la directive européenne 2000/13/CE concernant l'indication des ingrédients présents dans les denrées alimentaires ainsi que sur la pertinence de la liste des produits allergènes soumis à obligation d'étiquetage (annexe III bis), l'Agence française de  sécurité sanitaire des aliments vient de rendre son avis. Elle estime entre autres, que le céleri, la moutarde et le lupin, du fait des risques allergiques qu'ils font courir aux personnes sensibles (relatés par plusieurs études récentes), devraient rejoindre la liste des produits cités sur l'annexe III bis. Et ce, en complément des céréales contenant du gluten et des produits à base de céréales contenant du gluten, des crustacés et des produits à base de crustacés, des oeufs et des produits à base d'oeufs, des poissons et des produits à base de poissons, des arachides et des produits à base d'arachides, du soja et des produits à base de soja, du lait et des produits laitiers (y compris le lactose), des fruits à coques et des produits dérivés, des graines de sésame et des produits à base de graines de sésame ainsi que des sulfites en concentrations d'au moins 10 mg/kg.
Par ailleurs, l'Afssa estime que le risque allergique dû à la contamination de la chaîne de production devrait être pris en compte dans la proposition de directive. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles