L’abattoir Abera a réduit sa consommation d'eau de 30 %

Sujets relatifs :

L’abattoir Abera, entreprise du Groupe Glon, est spécialisé dans l’abattage et la découpe de porcs. Situé à Saint-Brice-en-Coglès en Ille-et-Vilaine, il abat 1,055 million de porcs par an. Sensible à l’emploi de l’eau et à sa ressource, l’abattoir est parvenu à réduire de 30 % sa consommation d’eau en un an.

Par comparaison avec la situation antérieure, l’abattoir utilise aujourd’hui moins de 210 litres d’eau par porc abattu, contre près de 300 litres d’eau auparavant, soit une réduction de consommation d’eau de 30 %. Cette réduction de l’emploi de l’eau de 30 % pour l’ensemble de l’abattoir équivaut à une économie d’eau de 2 000 habitants par an.
Au premier trimestre 2011, en ce qui concerne la consommation d’eau de ville, Abera a consommé 15 000 m3 d’eau pour l’ensemble de son activité, contre 21 300 m3 au premier trimestre 2008.
À l’impact environnemental, certes le premier visé, il faut ajouter l’impact financier. La compression de la consommation d’eau a permis à l’entreprise de renégocier son contrat avec son fournisseur d’eau, de diminuer les coûts de traitement de la station d’épuration, etc. La réduction de la consommation d’eau a généré une économie globale de 60 000 euros par an.


Nous vous recommandons

Umiami installe son premier site de production de viande végétale dans une ancienne usine Unilever

Umiami installe son premier site de production de viande végétale dans une ancienne usine Unilever

La startup de la foodtech prend la suite de l’ancien site industriel Knorr en Alsace pour y produire ses alternatives végétales à la viande à l'horizon mi-2023.Après avoir annoncé cette année une levée de fonds de 26,5 millions...

Le jambon San Daniele AOP part à la conquête des chefs français

Le jambon San Daniele AOP part à la conquête des chefs français

Reitzel poursuit la relance du cornichon français

Reitzel poursuit la relance du cornichon français

Maisons du Monde se rapproche encore des professionnels

Maisons du Monde se rapproche encore des professionnels