Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

KFC vise les 600 restaurants en France d’ici 5 ans

YANNICK NODIN

Sujets relatifs :

, ,
KFC vise les 600 restaurants en France d’ici 5 ans

2022, l’année KFC ? En tous cas, au sortir de l’exercice 2021, c’est, après la résilience entrevue en 2020, sur les performances de l’enseigne, que Cédric Losdat, son directeur général France, a insisté, lors du point presse organisé ce matin. Le chiffre d’affaires des 300 restaurants franchisés a ainsi atteint 617 millions d’euros l’année dernière, soit 9% gagnés sur son chiffre d’affaires de 2019, 20% sur 2020. Et ces performances de l’enseigne du Colonel Sanders ne sont pas liées seulement à son développement, 17 ouvertures l’année dernière. « Si l’on s’intéresse au chiffre d’affaires à périmètre comparable, l’année s’est vraiment déroulée en deux temps, avec un 1er semestre, pourtant impacté par les restrictions liées à la situation sanitaire, où nous sommes quasi aux niveaux de 2019, à -1,3%, et un second où nous avons connu une belle dynamique, en progression de 8,3% vs 2019… Nous avons surperformé par rapport au marché. » Dans la restauration rapide au sens large, en y incluant par exemple les chaînes de boulangerie, KFC France estime avoir pris des positions, gagnant 23,5% de parts de marché en deux ans.

Ce qui, tout de suite, appelle un second constat de la part de Cédric Losdat : « Il faut souligner la dynamique multicanale dans nos ventes, auprès de consommateurs qui, plus qu’avant la crise sanitaire, souhaitent pouvoir accéder à la marque par des canaux très différents. Le drive, qui pèse 35% des ventes, est devenu notre premier canal de vente. » Il a gagné 10 points dans le mix depuis 2019, passant devant la salle, qui en a perdu 15, à 25% des ventes réalisées en 2021 ; la livraison, de façon assez prévisible, passant de 10 à 20% du mix, comme la VAE, en (léger) recul, puisqu’elle drainait le quart des ventes avant la crise sanitaire. Et si la commande en ligne a poussé en 2021, KFC n’envisage pas pour autant de passer sur des formats dark kitchen, misant plutôt sur la salle en 2022. « Depuis la levée du pass vaccinal, il y a un frémissement sur la fréquentation sur-place, ressentie d’ailleurs par les opérateurs de la restauration en service à table. Nous sentons que les clients ont envie de revenir, et mettons un soin particulier à l’expérience sur-place, par les décors, les parcours-clients, le service à table aussi, que nous allons mettre en test dans une dizaine de restaurants. »

Une manière de revenir aux fondamentaux de la restauration, après avoir expérimenté, avec succès, ses activités incrémentales, et de le faire en regardant devant. Et loin : en 2022, ce ne sont pas moins de 40 ouvertures à être dans le pipe, dans un développement ré-enclenché, qui devrait porter l’enseigne à quelque 600 restaurants en France d’ici 5 ans. KFC France, qui y compte 56 partenaires franchisés, entend, sur un modèle de franchise totale, et non de location-gérance, s’ouvrir à de nouveaux partenaires. « Nous allons chercher de nouveaux profils d’investisseurs, et de groupes d’investisseurs, avec une capacité à ouvrir 10, 30, 80 restaurants. » Un déploiement qui va pouvoir compter sur les multiples formats développés par l’enseigne, du bâtiment solo et drive à sa « small box » compacte, pour s’adapter à des territoires très différents. Et qui, pour continuer à faire son chemin dans les préférences, compte s’appuyer sur un sourcing de plus en plus hexagonal.

KFC France vient ainsi d’annoncer coup sur coup l’utilisation pour les panures de ses filets, d’une farine 100% française, issue des Grands Moulins de Paris, à partir de mai 2022, mais aussi l’approfondissement, avec son partenaire SDV, filiale du groupe LDC, de ses approvisionnements en poulets Origine France. Les poulets français vont ainsi à partir de mai prochain, devenir les plus utilisés par KFC, passant de 20 à 40% des approvisionnements, et fournissant 100% du poulet utilisé dans ses burgers. Un choix de filière, et apprécié par des consommateurs dont 65% sont sensibles à l’origine France des produits alimentaires qu’ils consomment, selon un récent sondage d’Opinion Way.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05 dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05 dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Des donuts inspirés de la pâtisserie française chez Bagel Corner

Des donuts inspirés de la pâtisserie française chez Bagel Corner

  Bagel Corner muscle son offre donuts. Déjà présente sur la catégorie depuis l’année dernière, en boutique comme sur les plateformes de livraison, avec sa marque digitale Amazing Donuts, 40[…]

Nino di Bon, la 1ère pizzeria du réseau Biocoop vient d’ouvrir à Guérande

Nino di Bon, la 1ère pizzeria du réseau Biocoop vient d’ouvrir à Guérande

 Areas recrute pour la restauration au Center Parcs Le Bois aux Daims (86)

Areas recrute pour la restauration au Center Parcs Le Bois aux Daims (86)

Furahaa: 1er groupe de restauration inclusive et végétale dirigé par des personnes sourdes

Furahaa: 1er groupe de restauration inclusive et végétale dirigé par des personnes sourdes

Plus d'articles