Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Jean-François Piège ''Cuisinier de l'année''

Jean-Charles Schamberger
Le chef du restaurant Les Ambassadeurs (Hôtel Crillon, Paris 8e), Jean-François Piège, vient d'être désigné "Cuisinier de l'année" par le guide GaultMillau 2007. Tandis que le restaurant gastronomique du célèbre hôtel de la place de la Concorde voit sa note passer de 17 à 18, son chef, âgé de 36 ans, est consacré par le guide comme  le « Paganini des fourneaux, qui invente des recettes que seul lui-même peut interpréter ». Ce fin technicien de la cuisine, doté d'un grand sens de la création, perfectionniste et exigeant avec lui-même - ainsi que l'a décrit Patricia Le Naour, secrétaire générale de GaultMillau, en lui remettant son trophée - n'en demeure pas moins humble. « Mon plaisir, c'est votre plaisir ! », a notamment déclaré Jean-François Piège à l'occasion du déjeuner de lancement du GaultMillau 2007. Un superbe menu dans lequel figurait notamment son célèbre « œuf à la coque sans coque ».
  
La 35e édition du GaultMillau, qui sera en vente le 23 novembre, consacre également bien d'autres chefs dans son palmarès :
Mauro Colagreco, chef du Mirazur à Menton (06) est élu "Révélation de  l'année". Le guide considère que l'établissement, auquel il attribue 15 sur 20,« est devenu, en quelques mois, un horizon gourmand pour de nombreux mangeurs curieux, d'où s'échappe un grondement volcanique qui intéresse tous les sismologues de la gastronomie ».

La catégorie "Grands de demain" accueille quant à elle cette année: Inaki Aizpitarte (14 sur 20, Le Chateaubriand à Paris 11e), Alexandre Gauthier (15 sur 20, Auberge de la Grenouillère à Montreuil-sur-Mer, 62), Alexandre Klimenko (16 sur 20, Le Chapon Fin à Perpignan, 66), Laurent Peugeot (15 sur 20, Le Charlemagne à Pernand-Vergelesses, 21), Benjamin Toursel (15 sur 20, Auberge du Prieuré à Moirax, 47) et Sylvestre Wahid (17 sur 20, L'Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence, 13).

Par ailleurs L'Auberge Ostapé à Bidarray (64), l'une des Auberges d'Alain Ducasse, dirigée par Hugues Besnier et notée 15 sur 20, se voit distinguée "Etablissement de l'année", Jean-Jacques Chauveau (Le Pré Catelan à Paris 16e) est désigné "Directeur de salle de l'année", tandis qu'Alexandre Dulière, Hôtellerie Jérôme à La Turbie (06), est  "Sommelier de l'année".

Jacques Maximin ("La Table d'Amis") entre dans la catégorie "Icônes de la cuisine française", et 22 chefs de moins de 32 ans sont remarqués comme "Jeunes talents".

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Le Cordon Bleu renforce son positionnement sur l’hôtellerie de luxe et la gastronomie internationales

Le Cordon Bleu renforce son positionnement sur l’hôtellerie de luxe et la gastronomie internationales

Dans un secteur des voyages et du tourisme en pleine croissance (3,9% de croissance au niveau mondial en 2018), le Cordon Bleu Paris lance, en partenariat avec l'Université Paris Dauphine-PSL, un MBA in International Hospitality and[…]

  Quid de l’avenir des vins ?

Quid de l’avenir des vins ?

 HEINEKEN signe en France avec l’association Prévention Routière

HEINEKEN signe en France avec l’association Prévention Routière

Courtepaille mise sur l’intelligence artificielle pour son recrutement

Courtepaille mise sur l’intelligence artificielle pour son recrutement

Plus d'articles