abonné

JEAN DUCOURTIEUX S'ÉLOIGNE DE LU FRANCE

Encarna Bravo
JEAN DUCOURTIEUX S'ÉLOIGNE DE LU FRANCE

Le site de Champagnac- de-Belair (dordogne) 3CA 2005 : 45 ME 3Superficie : 18 000 m2 3Production : 7 300 tonnes/an 3Capacité : 30 000 tonnes 3Références : 215 3Effectifs : 300

© Photo : DR

En reprenant le spécialiste des prêts-à-garnir, DPI mise sur l'élargissement de gamme et la conquête de nouveaux marchés.

La marque Jean Ducourtieux quitte le giron de LU France pour passer aux mains de DPI. Le projet industriel proposé par son PDG, Alain Téot, a convaincu la direction de LU, parmi quatre autres candidats. Le repreneur bénéficie d'une expérience de 20 ans en restauration commerciale et ferroviaire et dans l'agroalimentaire. Il est à l'origine de la création et du développement de la filiale française du distributeur britannique Brake. Agé de 51 ans, Alain Téot souhaitait s'investir dans la reprise d'une entreprise et avoue volontiers avoir des ambitions pour la gamme Jean Ducourtieux (pâtes en prêt-à-garnir et préparations pour desserts en garnissage).

Lancer des produits innovants

Pour ce faire, il mise sur trois axes de croissance : élargissement de la gamme de produits fabriqués, notamment par l'innovation (à l'image de la feuille de génoise caramel), développement des ventes hors de l'Hexagone et renforcement des parts de marché en restauration hors domicile. Particulièrement dans les brasseries et chez les cafetiers indépendants. Ce changement de direction ne modifie pas pour autant la distribution des produits confiée[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?