Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Janvier 2004 confirme Léon Bertrand

La rédaction de Néorestauration
Le secrétaire d'Etat au Tourisme a déclaré lors du congrés de l'Umih "avoir la certitude que le gouvernement obtiendra, le 1er janvier 2004 au plus tard, la baisse de la TVA de 19,6 à 5,5%".
Lors de son discours prononcé le 5 septembre à Brest en clôture du congrès de l'Umih, Léon Bertrand a confirmé ce que sa collègue Noëlle Lenoir, ministre déléguée aux Affaires européennes, avait précédemment indiqué dans une interview exclusive à Néorestauration (n° 392). La conviction du secrétaire d'Etat au Tourisme est en effet que le gouvernement obtiendra, le 1er janvier 2004, "au plus tard" ajoute-t-il, la baisse de la TVA de 19,6 à 5,5 % pour la restauration commerciale sur place.
Léon Bertrand a également rappelé que la Commission européenne soumettra début 2003 aux Etats membres cette proposition qui nécessite un vote unanime des Quinze. "Il faut encore convaincre quelques pays comme l'Allemagne ou le Danemark, j'irai prochainement à Bruxelles, faire du lobbying", a-t-il déclaré.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05 dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05 dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de[…]

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles