Interviews

[INTERVIEW] Denis Bonnet : « S'adresser au consommateur local »

Propos recueillis par Yannick Nodin
[INTERVIEW] Denis Bonnet : « S'adresser au consommateur local »

BONNET Denis - Manager-Cl?© France Boissons - Personnel France Boissons

© Francois Moura

Trois quesitons à Denis Bonnet, category manager vin chez France Boissons.

France Boissons lance sa sélection Vignes et Terroirs les Locales. Pour quelles raisons ?

Cette offre porte sur un peu moins de 100 références, et cherche à répondre aux attentes locavores, de plus en plus présentes en restauration. Pour les clients, la consommation de vins locaux, dont ils connaissent souvent les appellations, apporte un surcroît d'authenticité à leur expérience, autant qu'un regain d'intérêt aux propositions du restaurateur. Segmenter notre offre nous permet aussi de toucher de nouvelles typologies d'établissements.

Qu'apporte cette offre à la sélection Vignes et Terroirs, proposée depuis deux ans ?

Vignes et Terroirs opérait déjà un tri dans notre offre, avec 110 références sur plus de 3 000, autour d'une proposition premium et couvrant des références souvent en propre. Les Locales creusent ce sillon, mais s'adressent plus spécifiquement au consommateur local, au plus près du lieu de production du vin, même s'il y aura toujours la possibilité de vendre au national. Cette gamme conforte notre ancrage au territoire, autant que notre expertise terroir.

Cette expertise va-t-elle vous amener à développer votre proposition en vins bio ?

C'est aussi une attente que nous suivons de près, devenue en quelques années un vrai phénomène de société. Notre offre comprend une centaine de références en vins bio, et nous travaillons en profondeur avec nos partenaires vignerons sur les cahiers des charges, les assemblages : nous avons deux premières références en vin bio en marque propre.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Interdiction des dénominations carnées pour les produits à base de protéines végétales : le décret est paru

Interdiction des dénominations carnées pour les produits à base de protéines végétales : le décret est paru

Fini les mots steaks, filets, saucisses pour désigner des produits à base de protéines végétales… Le décret d’application qui interdit l’utilisation de ces dénominations animales pour promouvoir ou commercialiser des protéines...

30/06/2022 | VégétalRéglementation
Traiteur de Paris lance sa Tatin aux pommes

Traiteur de Paris lance sa Tatin aux pommes

Boucles de réemploi : Eternity Systems et PSE s’associent

Boucles de réemploi : Eternity Systems et PSE s’associent

« Nous espérons amener une centaine de clients réguliers sur notre offre BtoB », explique Sylvain Greiner, d’Eataly Paris

« Nous espérons amener une centaine de clients réguliers sur notre offre BtoB », explique Sylvain Greiner, d’Eataly Paris

Plus d'articles