Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Internet devient une arme com merciale

Isabel Gutierrez

Sujets relatifs :

,
Internet devient une arme com merciale

Au-delà d'une élégante vitrine de l'établissement, le site du Café de la Paix est aussi un outil de prospection et de réservation équipé des dernières technologies e-mobile.

©

Accessible, efficace et rentable le site Internet peut se transformer en outil commercial. Ce relais d'opinion majeur vient compléter les guides et ouvrir de nouveaux champs d'actions ciblées.

Il aura fallu attendre son145e anniversaire pour que le Café de la Paix s'affiche sur la Toile et s'offre ce qu'il y a de mieux en matière de technologies e-mobile. Et si son site cafedelapaix.fr est une élégante vitrine de l'univers Napoléon III, il est bel et bien destiné à asseoir sa nouvelle politique commerciale offensive. « Nous avons voulu un site d'une grande praticité d'utilisation afin que, en quelques clics, notre futur client puisse tout aussi bien prendre connaissance des nouveaux menus, réserver sa table, imprimer son itinéraire personnalisé (par le biais du système viamichelin) ou découvrir les activités touristiques aux alentours », explique Philippe Brunet, responsable de la communication.

Prospection et réservation

Toutes ces informations sont également mises à disposition sur une mini-brochure à consulter sur son téléphone mobile. De quoi inciter le client à remplir un formulaire de réservation sachant qu'il sera rappelé pour confirmation dans les deux heures sur son portable. Cette incursion dans le monde virtuel a coûté au prestigieux établissement aux alentours des 10 000 E, soit relativement peu au regard du manque à gagner qu'aurait engendré son absence de la Toile. Car Internet est, sans conteste, un véritable outil de prospection et de visibilité pour un établissement de restauration. Un anti-chaise-vide, un stimulateur de part de marché. Et ce, que l'on soit un restaurant réputé de Paris comme le Café de la Paix ou un établissement de province comme le Mas Tourteron à Gordes, dans le Lubéron. Il permet d'exister rapidement et de donner l'envie à l'internaute de venir manger. Autant d'arguments qui font céder les dernières résistances des restaurateurs. « Franchement je ne pensais pas qu'un site aurait autant d'effet pour un restaurant, avoue Elisabeth Bourgeois, la patronne du Mas Tourteron. Je croyais que c'était réservé à l'hôtellerie. » Un an après avoir sauté le pas, elle ne regrette pas ses 5 000 E investis et, comme elle dit, « vite amortis ». Le site lui assure au moins une réservation par jour et lui permet de recevoir de nombreuses demandes d'informations en provenance de sa clientèle internationale (85 % de sa clientèle).

Mais « un site Internet n'est pas[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le smoothie vitamine l'offre boissons

Le smoothie vitamine l'offre boissons

D'origine anglo-saxonne, le smoothie est vanté pour ses vertus nutritionnelles. Éla borée à base de jus et de fruits entiers mixés, cette boisson permet de multiples déclinaisons.Dans un univers alimentaire où la chasse aux matières grasses est[…]

01/05/2008 | Cuisiner
NOUVEAUTÉS AGROALIMENTAIRES

NOUVEAUTÉS AGROALIMENTAIRES

Lorsque la campagne s'invite à l'école

Lorsque la campagne s'invite à l'école

Thierry Faucher travaille tous les morceaux du veau

Thierry Faucher travaille tous les morceaux du veau

Plus d'articles