Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Interdiction de fumer et chiffre d'affaires : des résultats très positifs pour les professionnels

Isabel Soubelet
En complément de notre article « Prêts pour la grande bouffée d'air pur ! » paru dans Néorestauration n° 448 du mois de décembre, voici une enquête complémentaire réalisée par TNS Direct pour l'association Droits des non-fumeurs (DNF).
Réalisée par TNS Direct, pour Droit des non-fumeurs (DNF), cette enquête s'est tenue du 8 au 19 octobre 2007 par téléphone auprès d'un échantillon de 800 restaurateurs référencés au sien du guide des bonnes adresses de DNF. Cette liste regroupe des établissements 100 % non-fumeurs (72 % de l'échantillon) et des établissements qui disposent d'un espace couvert et fermé pour les fumeurs (28 %). À moins d'un mois de l'entrée en vigueur de l'interdiction de fumer dans les cafés, hôtels, restaurants, discothèques, débits de tabac et casinos (1er janvier 2008), les résultats du sondage sont très intéressants. Ils devraient notamment réduire les dernières craintes qui subsistent chez les professionnels restaurateurs quant à la baisse de leur chiffre d'affaires.

Sur l'échantillon sondé (base : 800 réponses), 75 % ont un restaurant traditionnel, 12 % relèvent de la restauration rapide, 9 % disposent d'un café restaurant et 4 % ont une brasserie. Sur la base des restaurants 100 % non-fumeurs (578 réponses), les professionnels décrivent les motivations de leur démarche pour passer en non fumeurs : 74 % déclarent qu'ils ont fait ce choix car cela faisait partie du concept de leur établissement, 56 % parce que cela garantit une meilleure qualité du service, 45  % parce que cela facilite le service, 21 % parce que c'est la loi, 13 % parce que cela leur a été demandé par ma clientèle, 6 % parce que cela leur a été demandé par leurs salariés.

Le sondage apporte également des réponses significatives quant à la baisse éventuelle du chiffre d'affaires. Ce point étant une des craintes majeures invoquées par les professionnels même si de nombreuses enquêtes démontrent en partie le contraire. Interrogés sur l'impact de l'interdiction du tabac sur leur chiffre d'affaires, les professionnels (base : échantillon global) répondent pour 67 % qu'il reste stable, pour 26 % qu'il a plutôt tendance à s'améliorer et pour 7 % qu'il a plutôt tendance à se détériorer.

Questionnés cette fois sur l'impact de l'interdiction sur la fréquentation de leur établissement, on obtient les résultats suivants : 38 % des restaurants traditionnels estiment qu'elle a plutôt tendance à s'améliorer et 54 % qu'elle est stable. Pour la restauration rapide, on obtient respectivement 26 % et 66 %, pour les cafés restaurants, 38 % et 60 %, et pour les brasseries 26 % et 65 %. Quant aux bénéfices retirés, 83 % des établissements qui sont non fumeurs estiment que cela confère dans leur environnement commercial une image de qualité, et 63 % que cela a permis de fidéliser une nouvelle clientèle. Des résultats plus que positifs.
Pour en savoir plus : www.dnf.asso.fr
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
26 sep - Paris
La RHD à l’heure du Healthy

Quels leviers pour relever les défis du mieux-manger ?

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quelles solutions mettre en place pour la consommation de demain ?

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles