Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

INRAE et l’Agence Bio signent leur premier accord-cadre

ENCARNA BRAVO
INRAE et l’Agence Bio signent leur premier accord-cadre


A l’occasion du Salon International de l’Agriculture, Philippe Mauguin, président-directeur général d’INRAE et Laure Verdeau, directrice de l’Agence Bio – l’Agence Française pour le Développement et la Promotion de l'Agriculture Biologique (AB), ont signé leur premier accord-cadre.

Alors que l’Union Européenne s’est engagée à consacrer à l’agriculture biologique au moins 25% des terres agricoles d’ici 2030, la montée en puissance de cette production pose de nombreuses questions à la recherche et aux acteurs de terrain. Mettant en commun depuis de nombreuses années leurs complémentarités, les deux partenaires souhaitent désormais structurer leur collaboration pour mieux partager connaissances et données autour des défis et leviers à travailler pour répondre à la problématique du changement d’échelle de l’agriculture biologique.

Au regard des défis environnementaux, économiques et sociaux auxquels le secteur agricole et alimentaire doit faire face, l’agriculture biologique est identifiée comme une solution à développer. 9 Français sur 10 ont déclaré avoir consommé des produits bio en 2020.

Mais passer à une production mondiale bio à 50% voire plus demain est-il possible et dans quelles conditions?

Il s’agit désormais d’analyser la diversité des dimensions à considérer, sur les plans agronomique, économique et social, et des politiques publiques, de travailler sur les freins et les leviers et de faire converger les résultats, déjà acquis ou en cours d’obtention, pour répondre à la problématique du changement d’échelle de l’agriculture biologique. Ce sont des questions de recherche auxquelles travaille INRAE, spécifiquement dans le cadre de son métaprogramme METABIO qui explore l'hypothèse où l'offre nationale de produits bio deviendrait majoritaire.


Comprendre les dynamiques de développement de l’AB pour la structurer


Face à cette problématique de changement d’échelle, les deux partenaires souhaitent renforcer leur collaboration autour des dynamiques de développement de l’AB et de ses impacts sur l’ensemble de la chaîne agri-alimentaire, tant du côté de l’offre, à l’échelle des exploitations, des territoires, que de la demande (la transformation, les consommateurs). L’objectif est aussi de mieux comprendre dans quelles conditions les différents systèmes agricoles, bio, agroécologiques et conventionnels pourraient coexister et pour l’Agence Bio, disposer de ces connaissances pour mieux promouvoir et structurer l’agriculture biologique française.

Les sujets de travaux communs couvrent un large périmètre :
-    Les verrous bio-techniques et organisationnels dans les exploitations agricoles en conversion et/ou converties en AB
-    Les filières de transformation et de commercialisation des produits biologiques
-    La connaissance du consommateur, des comportements alimentaires et leurs effets sur la santé
-    La dimension territoriale de l’organisation et du développement de l’AB
-    Les impacts environnementaux et climatiques de l’AB
-    Les dynamiques des marchés et leurs déterminants
-    La sécurité et l’autonomie alimentaire
-    Les mesures et les actions de politiques publiques

Pour cela, les travaux pourront s’appuyer sur l’exploitation de données des opérateurs bio issues de la base documentaire ONAB piloté par l’Agence Bio, et sur le réseau de dispositifs expérimentaux en AB d’INRAE.

Le partenariat se matérialisera sous la forme de co-construction de projets de recherches communs et de participation à des instances de réflexion ou de gouvernance sur le sujet du développement de l’AB. INRAE et l’Agence Bio s’attacheront aussi à valoriser les résultats de leurs travaux, sous la forme de formation ou d’actions d’information communes.

Chiffres clés aujourd’hui en France

+ 2.5 Mha en bio en 2020 soit 9.5% de la SAU – une surface doublée en 5 ans depuis 2017.

+53 000 exploitations en bio en 2020 (+ 13% vs 2019)

200 000 emplois directs (+12% vs 2019)

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05 dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05 dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Plus d’une centaine de restaurants associés au Refugee Food Festival

Plus d’une centaine de restaurants associés au Refugee Food Festival

  Ils seront plus d’une centaine de restaurants et d’artisans, du 7 au 26 juin prochain, à faire vivre dans 10 villes françaises (Bordeaux, Dijon, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Paris, Rennes et[…]

18/05/2022 |
France Boissons lance la première Journée des Terrasses, le 18 mai prochain

France Boissons lance la première Journée des Terrasses, le 18 mai prochain

La Cité internationale de la gastronomie et du vin à Dijon a ouvert ses portes

La Cité internationale de la gastronomie et du vin à Dijon a ouvert ses portes

Parrainages et master-class de haute volée pour les promotions Bachelors 2022 d’École Ducasse

Parrainages et master-class de haute volée pour les promotions Bachelors 2022 d’École Ducasse

Plus d'articles