abonné

Indices Insee Hôtellerie-Restauration Médiocre premier semestre

Indices Insee Hôtellerie-Restauration Médiocre premier semestre

Évolutions trimestrielles des CA par segment(1) T/T-4 avril 2005-juin 2005/avril 2004-juin 2004

©

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Néorestauration - édition Abonnés

Aucun signe de reprise de l'activité sur les six premiers mois de l'année. En effet, selon le dernier indice Insee (exprimé en volume, l'inflation dans la branche étant déduite des CA), le recul des chiffres d'affaires s'est poursuivi au deuxième trimestre (- 1,2 %) par rapport à la même période de 2004, mais à un rythme moindre toutefois qu'au premier (- 2,2 %). Seuls rebonds trimestriels observés, celui des cafés (+ 1 % contre - 2,3 % au premier trimestre) et des traiteurs (+ 0,9 % contre - 1,4 %). Selon l'Insee, l'hôtellerie restauration ne maintient son niveau global de ventes qu'au prix d'une hausse de ses tarifs. Exprimé cette fois en valeur (l'inflation incluse dans les CA), l'indice trimestriel progresse légèrement, à 1,4 %, contre 1 % au premier trimestre. Les plus fortes croissances s'observent chez les traiteurs (+ 4,1 %), les cafés (+ 3,7 %), les hôtels-restaurants et la restauration collective sous contrat (+ 3,2 % respectivement).

Aucun signe de reprise de l'activité sur les six premiers mois de l'année. En effet, selon le dernier indice Insee (exprimé en volume, l'inflation dans la branche étant déduite des CA), le recul des chiffres d'affaires s'est poursuivi au deuxième trimestre (- 1,2 %) par rapport à la même période de[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?