Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

i-lunch va tripler sa croissance en 2021, et annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros

YANNICK NODIN
i-lunch va tripler sa croissance en 2021, et annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros

La restauration d’entreprise continue d’aiguiser les appétits. Après Foodles, annonçant une levée de 31 millions d’euros le 15 septembre dernier, Exki, annonçant le déploiement de ses Exki Fridge le 21, le jour de ses 20 ans d’existence, voici i-lunch, déployant ses solutions de frigos, corners et espaces de restauration, dans une centaine d’entreprises, qui annonce sa troisième levée de fonds depuis sa création. La plus importante aussi, puisque que ce sont 5 millions d'euros qui ont été levés auprès de la la Banque des Territoires, Karista via le Paris Region Venture Fund (PRVF), Financière Tuileries et Noveo. Ce nouveau tour de table permet à la foodtech de poursuivre son ascension et d'étendre son service de « néo-restauration d'entreprise » qui a déjà séduit des acteurs comme Adecco, Labeyrie, Castalie, Wojo et Jennyfer.

 

I-lunch propose l'installation d'espaces de restauration en entreprises sur-mesure tels que des food corners, des frigos connectés (dans lesquels les salariés peuvent piocher des repas et des produits à toute heure de la journée) ou encore de véritables cafétérias avec du personnel. Afin de s'adapter à l'évolution des modes de travail, elle propose depuis un an Telerestau, une solution de restauration de qualité à domicile à destination des télétravailleurs. Enfin, la startup accompagne ses clients dans tous les moments de vie des entreprises avec son offre traiteur (pot de départ, petit-déjeuner de bienvenue, afterwork, box plateaux-repas etc.). Lancée en 2017 elle vient de dépasser les 2 millions de repas fournis aux salariés.

 

Alors qu'elle vise une croissance de 300% en 2021, cette levée de fonds va permettre à I-lunch d'étendre son activité sur le territoire national ; de préparer un grand virage en matière d'image de marque puisqu'elle présentera en fin d'année sa nouvelle identité ; de doubler ses effectifs dès cette année pour atteindre les 80 salariés d'ici décembre ; d'investir enfin considérablement dans la technologie pour toujours plus d'innovation. 


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05 dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05 dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Seafood Reboot lève 3,2 millions d’euros pour préparer ses substituts aux produits de la mer

Seafood Reboot lève 3,2 millions d’euros pour préparer ses substituts aux produits de la mer

  À peine six mois après sa création, Seafood Reboot annonce une levée de fonds de plus de 3,2 millions d’euros menée par Demeter Investment Managers, accompagné par le collectif[…]

11/05/2022 | Foodtech
Foodles, de Paris à Londres, des partenaires-traiteurs aux laboratoires de production

Interviews

Foodles, de Paris à Londres, des partenaires-traiteurs aux laboratoires de production

Pour Martin Habfast, cofondateur d’Umiami, « Nous apportons une proposition nouvelle sur les viandes végétales »

Interviews

Pour Martin Habfast, cofondateur d’Umiami, « Nous apportons une proposition nouvelle sur les viandes végétales »

Foodles nomme Aurélien Antoine, Responsable RSE

Foodles nomme Aurélien Antoine, Responsable RSE

Plus d'articles