Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

I-lunch s’engage pour lutter contre les déchets plastiques

ENCARNA BRAVO
I-lunch s’engage pour lutter contre les déchets plastiques

Les acteurs de la livraison de repas et la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, s’unissent pour avancer sur des engagements et des solutions concrètes afin de lutter contre les déchets plastiques. Parmi les signataires, I-lunch, la startup dispose déjà d’une longueur d’avance en menant une démarche hyper engagée autour des emballages à usage unique et contre le gaspillage alimentaire depuis plusieurs années.

Selon un rapport gouvernemental, en 2019, ce n’est pas moins de 200 millions de repas qui ont été livrés en France, ce qui représente 600 millions d’emballages à usage unique. Avec la crise sanitaire et la massification du télétravail, le secteur de la livraison alimentaire est en plein boom avec une croissance de 47% en seulement 2 ans. Cependant, beaucoup d’acteurs présents sur ce marché utilisent encore des emballages à usage unique. Il est donc temps d’agir pour éviter l’émergence d’une nouvelle source de pollution. Cette charte est l’occasion de montrer l’exemple pour une restauration d’entreprise durable et respectueuse de l’environnement. Alors que la livraison de repas à domicile et en entreprise se démocratise, elle devient une source de déchets plastiques qui doit être régulée. Il faut s’adapter à ces nouveaux usages en apportant des solutions plus responsables. Cette charte qui regroupe plusieurs acteurs de la restauration reflète notre volonté de participer à ce changement, pour contribuer à notre échelle à un futur désirable.

Réunissant plusieurs acteurs de la livraison de repas, cette charte s'inscrit dans les orientations fixées par le gouvernement afin de réduire les contenants et emballages en plastique à usage unique et de favoriser le réemploi des emballages alimentaires et des couverts. I-lunch, en menant une politique environnementale engagée, est déjà en phase avec de nombreux objectifs fixés par la ministre de la Transition écologique et souhaite aller encore plus loin. La startup qui collabore avec de grandes entreprises comme Thales, Nike, L'oréal, ou encore Criteo, a banni les couverts et les bouteilles en plastique afin de proposer des couverts réutilisables, des emballages Tetra Pak et en verre recyclable. I-lunch met également en place un sourcing de ses produits afin de proposer une offre composée de circuits courts avec des produits locaux issus de l’agriculture raisonnée. Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, la startup a pour ambition de sauver plus de 60 000 repas en 2021 grâce à son algorithme prévisionnel de vente et la mise en place de précommandes pour anticiper sa production. I-lunch mène aussi des opérations de sauvetage des invendus en partenariat avec TooGoodToGo et des dons à des associations. Elle contribue ainsi à renforcer les politiques RSE de ses entreprises clientes en leur offrant des services de restauration éthique avec une faible empreinte carbone. Également soucieuse de la qualité de vie de ses collaborateurs, symbole de son engagement social, la flotte des livreurs de la startup sont tous en CDI La charte fixe pour objectif d'atteindre 100% de contenants et emballages recyclables dès le 1er janvier 2022. Aujourd'hui, tous les matériaux livrés par I-lunch sont recyclables. La startup compte également accompagner ses clients pour la mise en place de filières de collecte et de recyclage avec tri sélectif au sein de leurs locaux.

« Cette charte est l’occasion de montrer l’exemple pour une restauration d’entreprise durable et respectueuse de l’environnement. Alors que la livraison de repas à domicile et en entreprise se démocratise, elle devient une source de déchets plastiques qui doit être régulée. Il faut s’adapter à ces nouveaux usages en apportant des solutions plus responsables. Cette charte qui regroupe plusieurs acteurs de la restauration reflète notre volonté de participer à ce changement, pour contribuer à notre échelle à un futur désirable » déclare Victoria Benhaim, fondatrice d’I-lunch

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Semaine du goût : Pour les séniors aussi!

Semaine du goût : Pour les séniors aussi!

Les séniors célèbrent aussi La semaine du Goût, l'occasion de souligner l’importance d’un bon repas dans le maintien à domicile des séniors. Si cette semaine du goût (11 au 17[…]

Les food courts aiguisent les appétits

Les food courts aiguisent les appétits

Côté Sushi x Oxte créent la box aux saveurs mexicaines et nikkei

Côté Sushi x Oxte créent la box aux saveurs mexicaines et nikkei

Paul Pairet imagine la nouvelle Box de Sushi Shop, une édition limitée

Paul Pairet imagine la nouvelle Box de Sushi Shop, une édition limitée

Plus d'articles