Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Dossier Horis réorganise sa production et pousse Bonnet à l'international

Paul Fedele
Quelque onze mois après le rachat par ITW du groupe Horis (Bonnet, HMI Thirode), le président d'Horis, Steve Brown, vient de conduire un projet de réorganisation de ses activités de production à l'usine CEMA d'Aubevoye (27) et de ses réseaux de distribution Bonnet et Thirode. Avec 137 suppressions de postes.
Face à l'atonie du marché français, des cuisines professionnelles et aux exigences de rentabilité de la nouvelle maison mère ITW, Horis vient de présenter les grandes lignes de son plan de restructuration.

Un projet qui vise, d'ici à 3 ans, à passer de 1,6 % de rentabilité à 10 % (3 M€ de résultat d'exploitation en 2006 pour 191 M€ de CA) . Des exigences qui ont nécessité quelques remises en question. Parmi les grands volets de la réorganisation présentés le 22 novembre au comité central d'entreprise et le 29 novembre à la presse, le président Steve Brown a souligné :

l'arrêt de certaines productions à l'usine de CEMA et notamment l'activité « laverie » (excepté pour la dernière machine à casier économique lancée récemment). La fabrication de tables de préparation de cuisine (tabling) et de plonge est conservée sur le site d'Aubevoye.

- Le réseau Bonnet sera réorganisé en profondeur avec la mise en place d'une nouvelle sectorisation géographique, la fermeture de 3 agences et la réorganisation des structures d'équipes en agences. Avec d'un côté le SAV, de l'autre l'équipe de vente partagée en cellules ventes et Grands projets. Quant à HMI Thirode, déjà réorganisé, seule deux régions en perte sont visées.
Ces grandes décisions, qui s'inscrivent dans stratégie d'optimisation des ressources, vont coûter 137 postes dont 71 à Aubevoye. Une décision lourde pour le groupe, a rappelé Steve Brown qui s'est engagé à tout mettre en œuvre pour accompagner les personnes licenciées.

Le président d'Horis a confirmé certaines grandes orientations du groupe, notamment la mise en avant de l'usine TGCP comme plate-forme de production internationale pour la cuisson. En effet, ITW compte bien s'appuyer, hors Hexagone, sur les marques Bonnet et Maestro pour la cuisson (alors que Bonnet est généraliste en France), comme il le fait avec Foster pour le Froid et Hobart pour le lavage. Steve Brown a rappelé qu'il avait de grandes ambitions à l'export et sur le marché britannique en particulier.

Les derniers articles sur Horis

11/01/07:  ITW a finalisé le rachat du groupe Horis 07/09/06:  ITW fait une nouvelle offre sur le groupe Horis

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022