Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Hesperia veut prendre le contrôle de NH Hoteles

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,

En lançant une OPA sur 26,1 % de NH Hoteles, le groupe hôtelier espagnol Hesperia signe son intention de devenir l’actionnaire majoritaire de son concurrent, troisième groupe européen spécialisé dans la clientèle d’affaires.
En cas de succès de l’offre publique d’achat lancée par la maison mère d’Hesperia, Grupo Inversor Hesperia, c’est près de 258,96 M€ qu'il lui faudrait débourser. Le groupe, qui réalise un CA de 110 M€, propose en effet de verser comptant 8,30 euros par action, ce qui correspond à une prime de 14,16 % par rapport à la dernière cotation de NH Hoteles.

S’il arrive à ses fins, Hesperia deviendrait « l’un des actionnaires de référence » de son concurrent mais il a précisé son intention de « consolider le développement de ce groupe dans le cadre d’une stratégie à long terme ». En raison de la forte dilution du capital, si cette opération aboutissait, Hesperia, dont les actifs se montent à plus de 400 M€ (avec 36 hôtels principalement en Espagne, de catégorie 4 et 5 étoiles), deviendrait l’actionnaire principal de NH Hoteles. Ce dernier, qui compte 239 hôtels dans 16 pays latinos et africains, a réalisé un CA de 930,11 M€ (+ 22 %) et un bénéfice net consolidé de 85,66 M€. NH Hoteles avait acheté 53 hôtels au troisième opérateur hôtelier allemand Astron Hotels.

Mais il semble que les choses ne se présentent pas aussi bien que cela pour Hesperia. La communauté financière paraît en effet sceptique devant cette OPA. La prime de 15 % semblerait insuffisante même si le groupe a perdu 50 % de sa valeur en un an. Selon notre confrère Les Echos, les fonds d'investissement qui détiennent au total plus de 20 % de NH, ne semblent guère séduits, tel le britannique Threadneedle (7,15 %) qui aurait fait savoir qu'il ne vendra pas à moins de 11,40 € l'action. Même réaction du côté du noyau dur de NH (25 %) - constitué de Caja Madrid, Bancaja, Amancio Ortega (Zara) et de l'Italien Francesco Angelini - qui compterait aussi s'opposer à l'OPA.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles