Hari & co veut démocratiser "la bonne cuisine végé"

AMÉLIE RIBEROLLE

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Hari & co veut démocratiser

Emmanuel Brehier et Benoît Plisson, cofondateurs d'Hari & Co, dont le CA double chaque année depuis la création.

Alors qu'Avril est entré au capital cet été, Emmanuel Brehier, cofondateur en 2013 avec Benoît Plisson de cette entreprise à mission spécialisée dans les légumineuses, détaille les perspectives d'Hari & Co, qui veut "convaincre tout le monde que le végétal, c'est cool".

Vous êtes une start-up à impact. Quelle est votre mission?

Démocratiser la bonne cuisine végétale, avec de vrais ingrédients, et sans additifs. Pour cela nous croyons beaucoup dans les légumineuses, et notre engagement est de s'approvisionner en France, auprès de coopératives ou en direct pour 20% de notre sourcing. Des agriculteurs qui n'en faisaient pas forcément, et qui sont désormais convaincus. Non seulement parce qu'on leur achète la totalité de la production, mais aussi pour leur intérêt agronomique: le pois chiche notamment consomme très peu d'eau et régénère les sols en azote dans le cadre de la rotation des cultures. De plus il n'est pas très exigeant en termes de conditions de culture, et pousse aussi bien près de notre atelier de production dans la Drôme que chez nos coopérateurs en Vendée ou dans le Sud-Ouest. Il y a toute une filière à structurer.

Ce qui passe notamment par le développement de l'activité...

Notre idée, c'est qu'il soit logique de manger végétal de manière générale. C'est pourquoi nous nous positionnons sur tous les segments, RHD, collective ou commerciale, et GMS depuis 2020. Nous nous tenons ferme sur nos deux appuis, et considérons la restauration collective comme un très bon moyen de véhiculer le changement alimentaire, dont on sait bien qu'il se fait sur le temps long. Nous sommes disponibles chez quasiment tous les distributeurs et travaillons en étroite collaboration avec les grosses SRC. Quand je pense qu'en 2016 nous livrions nous-mêmes nos galettes de lentilles... Il faut saluer le travail des associations de parents d'élèves et d'étudiants qui ont beaucoup contribué à cette accélération. Aujourd'hui en RHD, la collective compte pour 80% de notre CA, mais nous travaillons avec des enseignes comme Ninkasi depuis plusieurs années.

Quels sont les leviers?

Nous travaillons constamment à l'amélioration des recettes. Le produit doit absolument être bon pour toucher des personnes qui ne sont pas a priori convaincues. Nous sortons des dizaines de références chaque année, car plus on mangera végétal plus on voudra de la diversité. Et ce, sans imiter la viande, notre credo c'est de (re)donner leurs lettres de noblesses aux matières végétales. Nous faisons des égrenés et émincés car ce sont des ingrédients, que le chef peut cuisiner et s'approprier. Nous croyons beaucoup à la formation, et travaillons en partenariat avec Assiettes végétales, pour les associations avec les épices, les légumes... C'est une nouvelle manière de concevoir la cuisine.

Avril a pris une participation au capital en juillet, quelles perspectives cela vous donne-t-il ?

Nous le voyons comme un accélérateur de notre objectif: être un acteur incontournable, pour accompagner le consommateur vers cette transition, d'autant plus qu'ils ont un lien fort avec le monde agricole. Cela va nous permettre de développer toujours de produits, avec notre petit laboratoire de R&D en interne à Lyon. Nous allons procéder à quelques recrutements, notamment de commerciaux en restauration et pour la formation. Et surtout notre équipe (35 personnes) aujourd'hui va pouvoir échanger des bonnes pratiques avec Avril, un peu comme des entreprises cousines.

Septembre 2023.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
04
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2023

20ème Edition

04
dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Célébrez les acteurs qui participent à l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Castelnau prépare Noël avec le Millésimé 2006

Castelnau prépare Noël avec le Millésimé 2006

Cette cuvée délicatement cristalline présente des saveurs plurielles qui s’adaptent avec harmonie aux poissons.Pour les fêtes de fin d’année, Champagne Castelnau propose avec le Brut Millésimé 2006 « le symbole de l’expression...

29/09/2023 |
JNPR étoffe sa gamme de boissons sans alcool

JNPR étoffe sa gamme de boissons sans alcool

La crème au citron d'Ancel désormais disponible en poche

La crème au citron d'Ancel désormais disponible en poche

St-Michel Professionnel veut suivre les tendances avec son P'tit tigré

St-Michel Professionnel veut suivre les tendances avec son P'tit tigré

Plus d'articles