Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

H comme HARD SELTZER

OPHÉLIE COLAS DES FRANCS

Sujets relatifs :

H comme HARD SELTZER

© jonathansloane/PA/GETTYIMAGES

Hard seltzer.  Une eau gazeuse aromatisée et alcoolisée titrant à 5 ° en moyenne… La formule est pour le moins surprenante. mais à voir le carton commercial de cette nouvelle catégorie de boissons venue des Etats-Unis, les hard seltzers pourraient remporter un franc succès dans l’Hexagone. Nés en 2013, ils s’inscrivent en plein dans la tendance Nolow. légers en calories et en alcool, flatteurs au goût, ils visent en premier lieu les générations Y et Z soucieuses de leur santé et de leur ligne. Conditionnés en canettes, ils sont 1,5 fois moins caloriques que la bière et 2,5 fois moins que le vin rosé. S’ils ont mis plusieurs années à percer sur le marché américain, les hard  seltzers ont enregistré une croissance de 197 % en 2019, avec des ventes estimées à 2,7 milliards de dollars !

En cette rentrée 2020, la marque américaine Snowmelt a décidé de traverser l'Atlantique. elle lance l’offensive en grande distribution avec un référencement chez Carrefour et l’Epicerie du Bon Marché. Le distributeur de Snowmelt, colorado craft beverage, table sur une part de marché de 1 % des boissons alcoolisées pour les hard seltzers à horizon 2025, soit 220 millions d’euros. la marque a déjà en ligne de mire le hors-domicile, avec un objectif de 200 à 250 points de vente d’ici à l’été 2021.

« Nous suivons de près cette innovation produit, même si le besoin client est à peine naissant. Le nombre de hard seltzers disponibles en France est déjà important, et chaque nouvelle semaine voit apparaître une in n o v a - tion », témoigne a n n e b l o c h , directrice des achats et des catégories chez France boissons. ces produits ne sont pas importés uniquement de l’étranger.

Plusieurs start-up se sont lancées sur ce créneau. D’abord Natz, présentée en format bouteille et distribuée en point de vente sélec- tif, comme le bar à vin parisien Stéréo. Ensuite, Opéan, déclinée en deux références citron/gingembre et orange amère/fleur de sureau, bio et fabriquée par un brasseur bourguignon. Puis Fefe (fait en France), une gamme de quatre produits, fruit d’une collaboration entre le bar à cocktails le Syndicat et une maison de parfumerie, Jean Niel, établie à Grasse. Enfin, Sparkling Walter, concoctée par la jeune société Kol. Ce dernier hard selzter vient d’entrer dans le catalogue de Metro. « Les bars et restaurants ont intérêt à mettre un hard selzter à la carte, car cette nouvelle catégorie va prendre des parts de marché à la bière et au soda. »

Les grands groupes comme Pernod Ricard et Bacardi Martini sont en observation. « Développer un produit est pour eux extrêmement coûteux en R & D et marketing. Ils attendent de voir comment va évoluer le marché », souligne Raphaël Marie, responsable de secteur produits frais. Coca-cola, de son côté, est passé à l’offensive dès l’automne dernier en entrant au capital de Kol à hauteur de 25 %.
Novembre 2020

Mi-décembre, soit quelque jours après la parution de notre article sur cette tendance, c'est Coca Cola European Partners qui annonce lancer en avril 2021 sa première boisson alcoolisée, son propre hard seltzer, Topo Chico.

 

 


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

La grande famille CHR a rendez-vous dès demain à Exp’Hôtel à Bordeaux

La grande famille CHR a rendez-vous dès demain à Exp’Hôtel à Bordeaux

Avec un coup d’envoi ce dimanche 28 novembre, le Salon EXP’HÔTEL présidé par le Chef Philippe Etchebest,  constituera un temps fort pour la grande famille CHR, pour y retrouver ses pairs, mutualiser les[…]

Etude : L’alimentation végétarienne et végane peine à remplir l’assiette des Français

Etude : L’alimentation végétarienne et végane peine à remplir l’assiette des Français

Clique mon Resto : Le numérique sur un plateau

Clique mon Resto : Le numérique sur un plateau

L'Institut Paul Bocuse et INRAE signent un accord au service de l’alimentation durable hors domicile

L'Institut Paul Bocuse et INRAE signent un accord au service de l’alimentation durable hors domicile

Plus d'articles