Guillaume Sanchez revisite les Scotch Eggs au Nomos

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Guillaume Sanchez revisite les Scotch Eggs au Nomos

Opération intéressante que celle liant John Dewar & Sons et Guillaume Sanchez. A l’occasion de son Scotch Egg Club, la marque de whisky écossaise, propriété du groupe Bacardi, s’associe au chef du Nomos, dans le 18ème arrondissement à Paris, pour proposer des pairings entre whiskies singuliers et Scotch Eggs revisités. Le Scotch Egg Club est un évènement itinérant, entre food festivals et restaurants, imaginé en hommage aux deux passions de Thomas Robert Dewar, fils de John, pour son scotch whisky, et… l’élevage de poules.

Le résultat : trois recettes exclusives, imaginées par Guillaume Sanchez, qui seront à la carte de son restaurant, au rythme d’une recette par semaine, du 5 au 24 septembre 2017.

Le Dew’ble : Duo oeuf fumé au foin et foie gras accompagné de son croustillant de pain associé au Dewar’s 12 ans.

Cette recette s’inspire de la technique unique d’assemblage du célèbre blended scotch whisky Dewar’s 12 ans d’âge : le double-ageing, qui consiste à un double vieillissement des single malts avant leur assemblage final pour donner encore plus de corps à l’ensemble. L’association de l’oeuf fumé au foin et au foie gras travaillé en siphon, agrémenté d’une compoté d’échalotes permet de souligner les saveurs de Dewar’s.

Le Cr’egg : Scotch Egg aux céréales et au lard fumé associé au Craigellachie 13 ans.

Le whisky Craigellachie, avec son corps puissant et robuste, est mis en valeur avec cette réinterprétation du traditionnel Scotch Egg travaillé ici dans une croûte de sarrasin parsemé de lard fumé Corse. Le côté malté de ce whisky singulier et hors convention est valorisé ici par le croquant du sarrasin subtilement torréfié. Le moelleux de l’oeuf et le fumé du viennent réveiller les papilles pour profiter pleinement de ce whisky d’exception et apprécier sa profondeur.

Le Faux Plat : Trompe l’oeil d’oeuf au plat coco passion associé au Aberfeldy 12 ans .

Pour accompagner la dégustation du single Malt Aberfeldy avec ses notes de muscade et de miel de bruyère, il fallait un dessert en finesse et en légèreté avec une pointe d’acidité apportée par le fruit de la passion et la douceur de la noix de coco. Pour rester dans le thème et les variations autour de l’oeuf, il a été imaginé comme un trompe l’oeil du traditionnel oeuf au plat en parfaite harmonie avec la robe or et les notes de caramels de l’Aberfeldy 12 ans d’âge.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Steve Burggraf, fondateur de Big Fernand, rachète le spécialiste des produits de la mer Nautilus

Steve Burggraf, fondateur de Big Fernand, rachète le spécialiste des produits de la mer Nautilus

Nouvelle aventure entrepreneuriale pour Steve Burggraf, fondateur des enseignes Big Fernand (burger), Cul de cochon (snack charcutier) et Polichinelle ( buffet végétarien). C’est cette fois vers la mer qu’il se tourne en rachetant,...

L'Ania, l'association des industries alimentaires, s'inquiète

L'Ania, l'association des industries alimentaires, s'inquiète

L’upcycling des containers est en train de prendre en restauration

L’upcycling des containers est en train de prendre en restauration

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Interview

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Plus d'articles