Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Guéret traiteur remis en selle

La rédaction de Néorestauration

La signature de trois grands contrats conforte Jean-Marie Houlé, nouveau PDG actionnaire, dans son pari de relancer l'entreprise rouennaise sur son coeur de métier, mais aussi vers de nouvelles activités de gestion. 

En reprenant Guéret Traiteur le premier octobre 2002, et en mesurant ses difficultés financières (avec une perte d'exploitation d'environ 300 K€ sur l'exercice) et commerciales (un CA descendu vers 2,3 M€), Jean-Marie Houlé a songé à reconvertir l'entreprise en cuisine centrale et à l'orienter vers la restauration collective. Une activité qu'il connaît bien puisqu'il possède deux autres sociétés opérant sur ce marché : La Cuisine évolutive pour la livraison de repas et Houlé Restauration pour la gestion.

Le nouveau patron de Guéret s'est finalement ravisé, du moins provisoirement. Il se donne un an, jusqu'à fin 2003, pour relancer l'activité sur son métier de traiteur de l'événementiel, et aussi désormais sur la gestion de service de restauration d'établissements privés ou de collectivités haut de gamme. Pour cela, il compte sur le professionnalisme de l'équipe Guéret, la qualité de ses installations et, les synergies commerciales avec ses deux autres sociétés.

La signature de trois grands contrats semble donner raison à Jean-Marie Houlé et lui autorise de bons espoirs. C'est ainsi que l'entreprise a démarré en janvier son contrat d'une durée de sept ans avec le golf privé de Vaudreuil, pour la restauration de son club-house et de ses réceptions. Un marché de près de 600 000 euros par an et pour lequel il aura investi près de 100 000 euros dans la rénovation de la cuisine et la décoration des pièces de réceptions.

Deuxième grand contrat, celui de la gestion de la restauration des Jardins d'Arcadie, à Mont-Saint-Aignan. Une résidence de services pour personnes âgées  pesant près de 110 couverts/an (facturés entre 15 et 22 € l'unité) et 41 000 par an. Un contrat pris sur la gestion directe qui devrait générer un chiffre d'affaires annuel proche des 530 000 euros.

Enfin, Guéret a de nouveau été sélectionné, avec trois autres traiteurs, pour les réceptions à bord des bateaux lors de la quatrième édition de l'Armada de Rouen, qui se déroulera du 27 juin au 6 juillet. Un marché de 1,2 M€.

Sur la base de son activité actuelle et du démarrage de ses nouveaux contrats, Guéret Traiteur devrait atteindre sur l' exercice 2003 (clos fin septembre) son objectif de chiffre d'affaires de 3,5 M€, et de résultat d'exploitation revenu à l'équilibre.

jfvuillerme@neorestauration.com

 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Exigences du mieux-manger : comment innover et développer vos offres

Nous vous recommandons

Mourchevel, une station éphémère au sommet du Mont Valérien

Mourchevel, une station éphémère au sommet du Mont Valérien

C’est à Suresnes, au sommet du Mont Valérien, à 162m d’altitude, que s’installe du 6 décembre au 1er mars 2020 le nouveau restaurant éphémère Mourchevel. Une initiative des[…]

Pâtes, comment les mangerons-nous en 2050 ?

Pâtes, comment les mangerons-nous en 2050 ?

19ème édition "Novembre, le mois des Produits Tripiers"

19ème édition "Novembre, le mois des Produits Tripiers"

Paris célèbre la 1ere édition de la World Pasta day

Paris célèbre la 1ere édition de la World Pasta day

Plus d'articles