Groupe Flo, une rentabilité en forte hausse

Paul Fedele
Le groupe, qui a ouvert 21 restaurants en 2006, annonce une marge d'exploitation à 7,8% (en croissance de 23,4 %) et un résultat net à 5,4%.
C'est le sourire aux lèvres et avec de très bons chiffres 2006, que Dominique Giraudier, président du directoire du Groupe Flo, a présenté son bilan de l'année passée. Il faut dire que le patron de Flo avait toutes les raisons de se réjouir d'indicateurs quasiment tous au vert. Si le chiffre d'affaires a gagné 12,3 % à 348,5 M€ (lire neorestauration.com du 1er février), l'EBITDA a progressé de 21,2 % à 38,1 M€ (soit 10,9 % du CA) et l'EBIT (résultat opérationnel) s'est amélioré de 23,4 % à 27,2 %, soit 7,8 % du CA. De quoi réjouir l'encadrement qui avait fixé un seuil de 8 % qu'à l'horizon 2008. Quant au résultat net, il a plus que doublé à 19 M€ (+ 57,2 %).

Bref, des chiffres qui sont "le reflet d'un vrai dynamisme commercial", a expliqué Dominique Giraudier, porté par un repositionnement de l'offre et de la prestation sur l'ensemble des enseignes. En soulignant que le groupe aurait fait bien mieux encore si son activité n'avait pas été obérée par la Coupe du Monde de Football et la canicule de l'été. Ce qui n'a pas contrarié son plan de développement puisque Flo prévoit plus de 25 ouvertures en 2007 toutes enseignes confondues.

"Tracteur" du groupe, Hippopotamus poursuit ses belles performances avec un EBITDA en hausse  de 21,3 % (28,2 M€) et l'ouverture de 15 restaurants dont 4 en franchises. L'enseigne qui compte à fin 2006, 84 implantations en France et 2 à l'étranger (Russie et Chypre) a réalisé un CA consolidé de 157,6 M€ et un volume d'affaires sous enseigne de 193,3 M€ (+ 20,3 %). Le deuxième opérateur français de grill prévoit une accélération de ses ouvertures avec plus 20 nouvelles unités programmées en 2007.

Bistro Romain dont le CA a progressé de 8,4 % à 70,7 M€ affiche une marge en léger recul de 0,5 %. L'enseigne poursuit son repositionnement italien et compte bien tirer les fruits cette année de sa montée en gamme (+ 25 % sur les tarifs). Elle devrait aussi étendre son concept de restaurant-épicerie testé avec succès dans le 12e à Paris.

Le groupe a souligné la réussite de la stratégie commerciale développée pour les brasseries (revalorisation de l'offre et fidélisation) avec une progression de CA de 7,1 % à 82,1 M€ et un EBITDA en forte hausse de 35,7 % à 12,6 M€.

Pour l'activité concessions, si Flo s'est félicité du renouvellement de la concession de Disney Village pour 5 ans, la perte du Printemps Haussmann pèse sur le CA qui est en retrait de 12,2 % à 32,5 M€.
Dominique Giraudier s'est montré également très optimiste pour Tablapizza, la petite chaîne de 6 restaurants-pizzérias rachetée mi-2006 (11 M€ de CA annuel). Comme pour Hippopotamus, le groupe mise fortement sur ce nouveau gisement de valeur et prévoit près d'une dizaine d'ouvertures cette année dont certaines, couplées avec l'enseigne de grill.



Nous vous recommandons

Dernière ligne droite pour le concours Kikkoman

Dernière ligne droite pour le concours Kikkoman

La dernière épreuve aura lieu lundi 13 mars à l’école Ferrandi, où les finalistes s’affronteront pour remporter un voyage au Japon.Depuis près de trente ans, Kikkoman offre à des élèves de « bac pro » et de brevet...

Le Groupement des Hôtelleries & Restaurations de France (GHR) élit à sa tête Didier Chenet, président du GNI

Le Groupement des Hôtelleries & Restaurations de France (GHR) élit à sa tête Didier Chenet, président du GNI

Majorian a mis sur orbite Peace & Work, un label sur la qualité de vie au travail spécifique à l’hôtellerie-restauration

Majorian a mis sur orbite Peace & Work, un label sur la qualité de vie au travail spécifique à l’hôtellerie-restauration

L’édition 2023 du concours Fruit de Talent Andros Chef est lancée

L’édition 2023 du concours Fruit de Talent Andros Chef est lancée

Plus d'articles