Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Grévin & Cie se développe en Europe

La rédaction de Néorestauration
Avec la reprise du parc de loisirs Fort Fun en Allemagne, Grévin & Cie poursuit sa politique de développement.

Grévin & Cie qui exploite neuf sites de loisirs et touristiques en Europe, dont sept en France poursuit sa croissance par acquisitions. L'entreprise propriétaire du Parc Asterix et du Musée Grévin, vient de reprendre Fort Fun, un parc d'attractions, créé il y a 35 ans et situé dans la région touristique de Hootsauerland (Allemagne occidentale). Le parc reçoit environ 400 000 visites par an et réalise un chiffre d'affaires de 6 millions d'euros.
Grâce à cette acquisition le groupe exploite aujourd'hui dix sites de divertissement familial en Europe. Il a réalisé en 2001 un chiffre d'affaires de 89,4 millions d'euros et compte accueillir près de 5 millions de visiteurs en 2002.
Grévin & Cie , France :  Parc Asterix (60), Musée Grévin (75), le Parc de Bagatelle (62), France Miniature (78), Mini-Châteaux (37), Grand Aquarium-St Malo (35), Aquarium du Val de Loire (37); Pays-Bas : Dolfinarium Harderwijk et Avonturenpark Hellendoorn; Allemagne : Fort Fun.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Maxime Buhler, donner du sens aux frigos pleins

Maxime Buhler, donner du sens aux frigos pleins

C’est en livrant des sushis et des salades le soir, dans l’agglomération lilloise, que Maxime Buhler, 27 ans, et Samuel Carré, alors colocataires et futurs associés, ont eu l’idée de créer[…]

20/05/2020 | PortraitsLes hommes
Stéphane Manigold, au secours de ses établissements, et des indépendants

Stéphane Manigold, au secours de ses établissements, et des indépendants

Charles-Edouard Barbier, 300 repas chaque jour, tout seul

Charles-Edouard Barbier, 300 repas chaque jour, tout seul

1800 repas hebdomadaires à Lyon, au soutien du personnel soignant, et des restaurateurs

1800 repas hebdomadaires à Lyon, au soutien du personnel soignant, et des restaurateurs

Plus d'articles