Grease Capture, le piège à graisses d’Aco pour les cuisines de la RHD

SABINE DURAND
Grease Capture, le piège à graisses d’Aco pour les cuisines de la RHD

Le dernier séparateur de graisses de la société repose sur une solution technique brevetée mais une mise en œuvre et une utilisation simples pour aider à éliminer les huiles et graisses des eaux usées dans les cuisines.

La société Aco est connue pour ses solutions de drainage des eaux à l’intérieur des bâtiments, un peu moins pour ses solutions de pré-traitement, et pourtant son expertise en la matière est réelle. Pour permettre aux restaurateurs de satisfaire à leurs obligations réglementaires -prétraiter les graisses et ne pas rejeter dans les canalisations des éléments qui pourraient les dégrader, en l’occurrence pour les graisses les bloquer-, elle complète son offre de séparateurs de graisse avec Grease Capture. Cette solution « simple, ergonomique, compacte, robuste et fiable », résume Joëlle Tshibangu, la cheffe de marché Marketing Building Drainage d’Aco, aide à éliminer les eaux usées en capturant les graisses avant qu’elles ne pénètrent dans le système de drainage et n’obstruent les canalisations. Elle repose pour cela sur un système breveté de séparation à deux chambres et d’un espace de coalescence dans un corps tout inox. La graisse ainsi séparée des eaux usées est dirigée vers un collecteur : « il suffit de retirer ce collecteur comme un tiroir, de vider la graisse dans le fût de collecte dédié, de rincer le collecteur et de le remettre ». C’est facile et rapide -5 mn/j-, tout comme la mise en œuvre de l’appareil dénué de toute électronique : on branche l’entrée d’eau usée vers le Grease Capture, la sortie vers l’assainissement, on appuye sur le bouton et le tour est joué.
Avec son encombrement faible -il se décline en 4 formats, de 618x422 mm à 1450x482 mm-, le séparateur « va idéalement sous plonge, mais pas seulement », et peut-être connecté à plusieurs appareils, une rôtissoire, un lave-vaisselle, un cuiseur-vapeur etc.  « Il a un haut rendement à condition de bien en faire l’entretien et la maintenance ». En effet, les établissements sont censés faire faire une vidange mensuelle par une société extérieure, « et nous conseillons une maintenance entière de l’équipement tous les trimestres », pour s’assurer, notamment, du bon fonctionnement de la valve et du barreau chauffant, qui aide à liquéfier la graisse en s’activant toutes les 20 mn pendant 1 mn. Une maintenance qui peut être effectuée, si besoin, par Aco elle-même.
Disponible en stock, « un système comme Grease Capture peut vite être rentabilisé ; d'abord parce que les restaurateurs peuvent bénéficier d’aides de leur département, ensuite parce que les graisses peuvent être revalorisées dans la biomasse », rappelle Joëlle Tshibangu.
Novembre 2022

Nous vous recommandons

Rational lance un outil de gestion de la consommation d’énergie

Rational lance un outil de gestion de la consommation d’énergie

Les utilisateurs du système de gestion de cuisine numérique ConnectedCooking disposent désormais d’un tableau de bord pour contrôler leur consommation.« Dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, près de 80% des coûts...

Des essuie-main avec des embouts de mandrin biosourcés et recyclables chez KCP

Des essuie-main avec des embouts de mandrin biosourcés et recyclables chez KCP

Olio Sol veut doubler la durée de vie des huiles de friture

Olio Sol veut doubler la durée de vie des huiles de friture

Olivier Béguier Président d’Eurochef jusqu’en 2025

Olivier Béguier Président d’Eurochef jusqu’en 2025