Gilles Pélisson et Serge Weinberg à la tête d'Accor

La rédaction de Néorestauration
Le neveu de Gérard Pélisson succèdera à Jean-Marc Espalioux le 16 janvier prochain.
Après mille et une conjectures, le successeur de Jean-Marc Espalioux aux commandes du groupe a enfin été nommé lundi soir par le conseil de surveillance. Contre toute surprise, il s'agit, comme le souhaitaient les co-fondateurs du groupe, de Gilles Pélisson, neveu de Gérard Pélisson. Il devrait prendre ses fonctions le 16 janvier 2006.
Les banques actionnaires, qui s'étaient élevées contre les fuites concernant les prétendants au titre, ont obtenu la nomination d'un président du conseil de surveillance venu de l'extérieur, Serge Weinberg, l'ancien patron du groupe Pinault Printemps Redoute et président de Weinberg Capital Partners. Ce dernier sera chargé notamment de réformer la gouvernance qui devrait passer d'un modèle de directoire et de conseil de surveillance, à celui d'un conseil d'administration.