Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Gestion des déchets en restauration : des performances de tri très variables selon les marchés

YANNICK NODIN
Gestion des déchets en restauration : des performances de tri très variables selon les marchés

 

Spécialiste de la gestion des déchets à destination des entreprises du secteur tertiaire, Take a Waste vient de publier son premier baromètre de la « performance déchets » dans le secteur de la restauration et de l’hôtellerie. Depuis 2018, la société a réalisé partout en France plus de 500 diagnostics déchets dans le secteur tertiaire, qui sont le point de départ à la mise en place du tri et la réduction à la source des déchets. Cette étude porte principalement sur les taux de tri des principaux flux de déchets (carton, emballages et biodéchets), ainsi que sur les tarifs de collecte des déchets constatés.

Aujourd’hui, tous les professionnels ont l’obligation réglementaire de trier les déchets qui relèvent des « 5 flux » : le carton, le papier, le plastique, le métal et le verre. A ceux-ci s’ajoutent les biodéchets, pour tous les établissements qui en produisent plus de 10 tonnes par an : ce seuil disparaitre en 2025, et tous les biodéchets devront alors être triés quelle que soit la quantité produite. En face de cette baromètre de Take a waste permet d’observer que les performances de tri sont très variables selon le type de déchets et selon les segments d’activité.

Dans le secteur de la restauration, on observe par exemple que 51,8% des établissements de restauration rapide trient le carton, 46% les emballages et seulement 11,2% les biodéchets. Les restaurants d’hôtel ont des résultats un peu meilleurs : ils sont 90,9% à trier le carton et 54,5% à trier les biodéchets, même s’ils ne sont que 40,9% à trier les emballages.

Ces taux de tri restent encore assez faibles, si on les compare à d’autres secteurs d’activité, souligne Take a Waste. Dans le secteur de la santé par exemple, les cliniques privées ont un taux de tri beaucoup plus élevé que la restauration rapide pour le carton (85,9%) et les biodéchets (33,1%) mais assez semblable pour les emballages (43,7%).

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Azura Atlantic, l'écloserie pour des palourdes d’exception destinées aux chefs

Azura Atlantic, l'écloserie pour des palourdes d’exception destinées aux chefs

Azura Atlantic est la première écloserie au monde à proposer un élevage de palourdes 100% intégré d’une espèce rare : la Ruditapes Decussatus, pour lesquelles la patience et l’exigence[…]

 Zéphirine, Auberge urbaine & Comptoir gourmand ouvre ses portes à Bordeaux

Zéphirine, Auberge urbaine & Comptoir gourmand ouvre ses portes à Bordeaux

De l’alliance de Buffalo Grill, Courtepaille et Bun Meat Bun est né napaqaro, nouveau nom pour la restauration de demain

De l’alliance de Buffalo Grill, Courtepaille et Bun Meat Bun est né napaqaro, nouveau nom pour la restauration de demain

Etude : L’alimentation végétarienne et végane peine à remplir l’assiette des Français

Etude : L’alimentation végétarienne et végane peine à remplir l’assiette des Français

Plus d'articles