Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Fusion de Setrabio et Bioconvergence

Encarna Bravo
En optant pour la fusion, Setrabio et Bioconvergence, les deux organismes professionnels de la filière bio, disposent dorénavant d'une structure opérationnelle unique de représentation nationale.
Setrabio et Bioconvergence, les deux organismes professionnels de la filière bio ont décidé de fusionner. Objectifs: jouer la complémentarité et le renforcer la représentativité des professionnels. Le secteur "aval" de la filière bio, qui rassemble les transformateurs et les distributeurs grossistes de produits issus du mode de production biologique, dispose désormais d'une structure opérationnelle unique de représentation au niveau national. Le Setrabio-Bioconvergence devient ainsi une réelle interface entre les professionnels, les pouvoirs publics et les institutions. Et ce, en regroupant plus de 150 entreprises adhérentes présentes dans toutes les filières de produits agroalimentaires bio (animales et végétales) avec un développement dans le secteur non alimentaire (hygiène, textiles, cosmétiques...). Soit au total plus de 50% du chiffre d'affaires bio sur le marché français. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Maxime Buhler, donner du sens aux frigos pleins

Maxime Buhler, donner du sens aux frigos pleins

C’est en livrant des sushis et des salades le soir, dans l’agglomération lilloise, que Maxime Buhler, 27 ans, et Samuel Carré, alors colocataires et futurs associés, ont eu l’idée de créer[…]

20/05/2020 | PortraitsLes hommes
Stéphane Manigold, au secours de ses établissements, et des indépendants

Stéphane Manigold, au secours de ses établissements, et des indépendants

Charles-Edouard Barbier, 300 repas chaque jour, tout seul

Charles-Edouard Barbier, 300 repas chaque jour, tout seul

1800 repas hebdomadaires à Lyon, au soutien du personnel soignant, et des restaurateurs

1800 repas hebdomadaires à Lyon, au soutien du personnel soignant, et des restaurateurs

Plus d'articles