Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Frantz Taittinger : « Nous n'excluons pas de devenir aussi casinotiers »

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,
Dans cet entretien exclusif, le vice-président de la Société du Louvre détaille le projet global du Palais de la Méditerranée conduit avec le groupe Partouche. Un premier pas dans les casinos.

Néorestauration : Comment s'est présentée la reprise du Palais de la Méditerranée?

Frantz Taittinger : Outre la casquette de vice-président de la Société du Louvre, de président du groupe Envergure, je suis également président de l'hôtel Martinez à Cannes, dirigé par Sylvain Ercolis. Alors que les hôtels Concorde disposent sur Paris de 11 établissements, nous souhaitions renforcer notre présence sur la côte d'Azur et, notamment, sur Nice. Aussi, lorsque le projet du Palais de la Méditerranée, fermé depuis vingt-cinq ans, est redevenu d'actualité au moment où la filiale de la BNP, Meunier Construction, a récupéré les droits à construire, je me suis personnellement impliqué dans l'opération pour convaincre notre groupe de l'intérêt du site.


Quel est le profil de ce site qui doit ouvrir normalement fin 2003 ?
Nous avons signé pour l'acquisition des murs de l'hôtel, puis de ceux du Casino, et le permis de construire portait sur un hôtel de 188 chambres et sur un casino. Pour l'exploitation de ce dernier, la ville de Nice avait déjà retenu, en 1997, un casinotier, en l'occurrence la Compagnie Européenne de Casinos (CEC), reprise depuis par le groupe Partouche à la suite d'une OPA. L'hôtel portera le nom de Palais de la Méditerranée et sera affilié à la chaîne Concorde. Le pôle restauration de l'hôtel sera quant à lui situé au troisième étage avec la cuisine, le Mandala Bar et le restaurant «Mosaïque» orchestré par le Chef  Bruno Sohn. Effectivement nous devrions ouvrir fin novembre 2003.

Vous venez de conclure un partenariat pour l'exploitation de l'hôtel et du casino avec le groupe Partouche, repreneur l'année passée de la Compagnie Européenne de Casino. Qu'est-ce qui a motivé cette association ?
Aujourd'hui, de nombreux groupes hôteliers sont aussi casinotiers, à l'exemple du groupe Accor. C'est pour nous un métier nouveau que nous n'excluons pas de développer dans l'avenir pour diversifier nos activités. Pour mieux appréhender ce secteur, nous initier et partager nos compétences, nous avons souhaité nous rapprocher de l'un des plus grands opérateurs européens, le groupe Partouche, afin d'élaborer avec lui un projet global pour le site, portant sur un investissement global qui avoisine les 110 M€. Nous avons donc monté avec lui un partenariat global à la fois sur les murs et sur le fonds de commerce et créé une société commune, la Société financière d'investissement d'hôtel et de casino, que je présiderai aux côtés de Sylvain Ercoli, actuellement directeur général du Martinez. Ainsi, 75 % de la nouvelle entité nous appartiennent et 25 % reviennent à la CEC. Deux filiales vont être créées, l'une pour l'hôtellerie : la Société hôtelière du Palais de la Méditerranée, dirigée par Patrick Caron ; et l'autre pour le casino, : la Société de casino du Palais de la Méditerranée, dont le directeur sera nommé prochainement par le groupe Partouche.
pfedele@neorestauration.com

Propos recueillis par Paul Fedèle.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles