Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

François Picart : « Tant que le doute subsiste, l'enseigne demeure vulnérable »

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,
Alors que la Cour d'appel devait statuer le 28 avril sur la validité des mises en examen pour « homicide involontaire » des dirigeants de l'enseigne Buffalo Grill, elle a reporté sa décision au 12 mai. Entretien avec le prési

Néorestauration: Alors que la chambre d'instruction de la Cour d'appel de Paris avait indiqué qu'elle statuerait le 28 avril sur la validité des mises en examen des quatre dirigeants de Buffalo Grill - Christian Picart, Daniel Batailler, Francis Coutre et Nicolas Viguié - pour «homicide involontaire», elle a reporté sa décision au 12 mai. Connaissez-vous les motifs de ce report ?

François Picart : Non, malheureusement ! La cour n'a pas fourni de plus amples explications à nos avocats. Il semble que les juges soient avant tout soucieux de bien argumenter la décision qu'ils seront amenés à prendre et ceci explique, sans doute, qu'ils se donnent un délai supplémentaire de réflexion. Nous avons été, naturellement, très déçus car nos avocats ont déposé les requêtes en nullité depuis plus de deux mois et nous pensions que les magistrats nous apporteraient une réponse cette semaine. Nous demeurons confiants néanmoins, en raison des conclusions du procureur général qui s'est prononcé en faveur de l'annulation du chef de mise en examen pour « homicide involontaire ».
De plus, je rappelle que dès le 18 décembre, date des mises en examen, Me François Honnorat, l'avocat des victimes, avait abondé en ce sens, en précisant que le lien de causalité n'était pas vraisemblable. Nous serons vraiment soulagés si la chambre d'instruction nous donne acte sur ce point fondamental.

Cela signifiera-t-il la fin des difficultés de l'enseigne ?
F.P:
Non, bien entendu, car une campagne médiatique de cette ampleur laisse des séquelles mais ce sera toutefois un acquis important, qui nous aidera à renouer des liens de confiance avec notre clientèle. Bien que nous observions depuis deux mois une amélioration de la fréquentation, la suspicion plane toujours dans les esprits. C'est naturel car un tel flot d'informations contradictoires fait naître beaucoup de confusion. Nous nous employons, cependant, au jour le jour, à démontrer la qualité et l'origine des viandes que nous servons dans nos restaurants, mais c'est un travail de fourmi qui ne peut porter ses fruits que sur le long terme. Tant que le doute subsiste, l'enseigne demeure vulnérable.

Avez-vous des nouvelles de l'enquête conduite conjointement par les gendarmes de l'Essonne et de Paris, à la suite de l'incendie simultané des trois Buffalo Grill dans la nuit du 11 au 12 avril ?

F.P.: Nous avons été entendus par les gendarmes et nous leur avons fourni tous les éléments dont nous disposions, en particulier les bandes vidéo des trois établissements. Il semble, à ce jour, que les deux bandes décryptées confirment ce que nous supposions. A savoir la thèse de l'incendie volontaire. Les images montrent en effet des hommes cagoulés qui sont probablement à l'origine des départs de feu. Pour le moment, nous n'en savons pas plus mais nous avons la certitude que les enquêteurs sont déterminés à conduire leurs investigations à leur terme. Nous espérons, bien sûr, qu'ils seront en mesure d'identifier les coupables. Cela donnerait, peut -être, un nouvel éclairage au dossier juridique...


Propos recueillis par Patricia Cecconello.
pcecconello@neorestauration.com

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Exigences du mieux-manger : comment innover et développer vos offres

Nous vous recommandons

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Lors du 57e congrès annuel des MOF, qui se déroulait à Rennes entre le 25 et le 27 juin, Louis Le Duff a invité les meilleurs ouvriers de France chez Bridor.  Selon Louis Le Duff : «  Meilleur Ouvrier de France, MOF, trois lettres pour[…]

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles