Flunch sollicite l’ouverture d’une procédure de sauvegarde

YANNICK NODIN
Flunch sollicite l’ouverture d’une procédure de sauvegarde

Flunch, 227 restaurants dont 66 en franchise, annonce s’être placé sous la protection du Tribunal de Commerce de Lille, en demandant l’ouverture d’une procédure de sauvegarde. « La crise sanitaire nous oblige à prendre des mesures fortes plus vite que prévu, précise via communiqué Thieery Bart, directeur général de l’enseigne. Nous devons adapter le réseau et redéployer la marque au plus près des consommateurs et de leurs nouvelles attentes. » La décision, d’urgence, s’est imposée après une année 2020 très délicate, marquée par des conditions d’exploitation difficiles, en raison de la crise sanitaire, avec à la clé un recul du chiffre d’affaires de près de 212 millions d’euros (-57%) en 2020. Cette solution devrait permettre à l’entreprise de se donner du temps en termes de trésorerie en attendant la reprise de l’activité commerciale dont la date reste toujours incertaine, et de poursuivre son plan de transformation « Cap à 5 ans », annoncé et engagé depuis septembre dernier.

Ce plan, qui passera par le développement nouveaux concepts plus modulaires (kiosques à thèmes, Food Halls), et déployés sur la vente à emporter et la livraison, est actuellement testé sur le restaurant de Noyelles-Godault, puis le sera sur ceux de Louvroil, Plaisir, Saint-Quentin et Saint-Omer, pour être ensuite déployée plus largement. Parallèlement, Flunch annonce envisager un projet de redimensionnement de son réseau sur l’année 2021, et de mise en adéquation de ses services support. Une soixantaine de restaurants devraient ainsi faire l’objet de recherche de solutions et notamment de reprises proposées aux collaborateurs et aux franchisés actuels, ou à des repreneurs extérieurs du secteur de la restauration. Au total, ce sont 1300 postes qui devraient être concernés par ce projet avec la possibilité d’ouvrir un PSE, après consultation des représentants du personnel.


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Baobab Lab se tourne vers le BtoC

Baobab Lab se tourne vers le BtoC

L’heure est à l’hybridation en restauration. Là où Frichti, venu de la livraison BtoC, muscle son offre à destination de la clientèle professionnelle, avec ses livraisons groupées mais aussi 10 restaurants ouverts à date, Baobab...

23/06/2022 |
« Notre intérêt pour la restauration ne se limite pas au fast-casual », disent Frédéric Wargnies et Henri Topiol, de Montefiore Investment

« Notre intérêt pour la restauration ne se limite pas au fast-casual », disent Frédéric Wargnies et Henri Topiol, de Montefiore Investment

Après la livraison, Top Chef ouvre un restaurant en dur

Après la livraison, Top Chef ouvre un restaurant en dur

Saint-Tropez : Louis Vuitton ouvre son premier restaurant avec Mory Sacko

Saint-Tropez : Louis Vuitton ouvre son premier restaurant avec Mory Sacko

Plus d'articles