Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Flo veut renouer avec une restauration d'émotions

La rédaction de Néorestauration

Le groupe Flo affiche au premier semestre un chiffre d'affaires de 145,1 M€, en hausse de 4%, à périmètre comparable et de 2,8 % à périmètre variable.

Dans le même temps, le résultat opérationnel a progressé de 40 % à 6,7 M€, soit 4,6 % du chiffre d'affaires, tandis que le résultat net redevient bénéficiaire à 1,5 M€, contre une perte de 0,3 M€ en 2003. En dépit d'un contexte peu porteur, l'entreprise, qui souhaite de recentrer sur une «restauration d'émotions», tire profit des diverses initiatives conduites depuis plus d'un an et qui portent, simultanément, sur le positionnement et l'image des enseignes, sur le réglage des cartes de restaurant ainsi que sur la rationalisation de la politique d'achats.

Hippopotamus, Bistro Romain, de même que les Brasseries Flo ont vu leur fréquentation stimulée, à la fois grâce aux campagnes de communication personnalisées autour de ces trois marques et au travail effectué sur l'offre produit, avec une montée en gamme des plats, coeur de cible, ainsi que la mise en place de formules d'appel attractives, débouchant sur une augmentation de 30 % des ventes additionnelles. D'autre part, les synergies développées avec Convergence Achats, la centrale d'achat commune au groupe Flo et à Disneyland Resort Paris, ont permis de réduire d'un point le coût matière.

La reprise d'activité a été plus marquée au second trimestre, + 5,9 % à périmètre variable, contre + 2,2 % au cours des trois premiers mois. Hippopotamus, qui a procédé à la fermeture de trois sites ( Paris-Champs-Elysées, Poitiers et Barcelone) enregistre une progression des ventes de 8,6 %, à périmètre constant, par rapport au premier trimestre 2003, à 61,8 M€. Bistro Romain, à 29 M€, est en augmentation de 5,1 %. Le volume d'activité des brasseries est, quant à lui, en hausse de  3,7 % à 37 M€. En revanche, si les concessions marquent une progression de 9,5 %, à périmètre variable, en intégrant les performances de King Ludwig Castle, inauguré l'an dernier sur Disney Village, elles accusent un fléchissement de 2 %, à périmètre constant, en raison de la baisse de la fréquentation touristique.
Au terme de l'exercice 2004, le groupe Flo table sur une croissance de 5%.
pcecconello@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Objectif 2022 : quel modèle de restauration

Nous vous recommandons

Poule et Toque s’engage pour le Nutri-Score

Poule et Toque s’engage pour le Nutri-Score

Poule et Toque, 1ere marque de volaille sur le marché de la restauration à s’engager pour le Nutri-Score Lancée en septembre 2018 par SBV, POULE et TOQUE s’est imposée sur le marché de la RHD[…]

Des signaux encourageants sur les réservations en restauration assise, selon Zenchef

Des signaux encourageants sur les réservations en restauration assise, selon Zenchef

Nutella joue la carte du dessert solidaire

Nutella joue la carte du dessert solidaire

Flunch rouvre, et se transforme

Flunch rouvre, et se transforme

Plus d'articles