Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Fleury Michon s’empare des plateaux-repas de Fauchon

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,

Comme nous le laissions entendre dans notre numéro 413, l'activité plateaux-repas de Fauchon qui couvre aussi la marque Flo Prestige, vient d'être reprise par le groupe Fleury Michon. Après plusieurs semaines de tractations, l’industriel vendéen de l’agroalimentaire devient le nouveau propriétaire de l’activité plateaux-repas de Fauchon et de Flo Prestige. Entretien exclusif avec Frédérick Bouisset, président du directoire.

Néohebdo : Comment se porte Fleury Michon et pourquoi avoir engagé une diversification dans les plateaux-repas?
Frédérick Bouisset : A l'origine petit charcutier, Fleury Michon a bâti son succès sur deux pôles majeurs : les plats cuisinés et les jambons cuisinés. Notre activité en GMS est aujourd'hui solide avec une progression à deux chiffres du CA depuis plusieurs années. De 600 M€ en 2003, nous devrions atteindre un volume d’affaires compris entre 620 et 630 M€ en 2004. Plus qu’un relais de croissance, la reprise du département  plateaux-repas de Fauchon s’est présentée davantage comme une opportunité jugée stratégique pour notre société cotée en bourse depuis quatre ans. C’est d’autant plus vrai à l’heure où le marché de l’alimentaire s’apprête à traverser une période un peu délicate avec l’application de la loi Galand.

Quel est l’intérêt pour un industriel de l’agroalimentaire comme vous d’entrer sur le marché disputé des plateaux-repas ?
Nous sommes devenus en fil des ans, non plus seulement un spécialiste de jambons cuisinés et des plats cuisinés, mais un fournisseur leader de solutions repas en GMS. Les plateaux-repas, un créneau en fort développement, entrent complètement dans notre philosophie de solutions repas. Face à l’énorme potentiel du marché de la restauration hors domicile, nous pensons avoir notre place et souhaitons mettre à profit notre culture de l’innovation tout en gardant un partenariat étroit avec Fauchon. Nous nous réjouissons de l’acquisition de cette licence de marque accordée pour plusieurs années et qui devrait rapporter à l’entreprise un volant d’affaires de plus de 10 M€.

Quels sont vos projets avec ces deux marques et de quelle manière vont-elles cohabiter avec votre signature Fleury Michon ?
Il n’y aura pas de cohabitation entre Flo Prestige ou Fauchon et Fleury Michon. D’ailleurs notre propre marque n’apparaîtra pas au sein dans ce département dirigé par Noël Boizette, un ancien du catering aérien.  Nous héritons d’une activité plateaux-repas qui représente environ 500 000 unités vendues, d’un fichier de 50 000 entreprises dont 6 000 clients et surtout d'une équipe de 20 personnes très aguerries professionnellement. Notre ambition est de leur donner les moyens de leur développement. Ceci passe par la mise au point de nouveaux packagings et surtout, d'une offre élargie à une gamme de plateaux à prix plus accessibles. Tout en gardant notre coeur de cible entreprises, nous visons aussi le marché du particulier.

Existera-t-il des synergies avec Graine d’Appétit, votre marque actuelle en restauration commerciale et collective ?
Sans doute existe-t-il des synergies logiques à mettre en place entre les deux activités. Tout reste à faire et le chantier ne fait que débuter. Pour ce qui concerne Graine d’Appétit qui compte aujourd’hui près de dix points de vente en France, nous poursuivons notre développement et prévoyons l’ouverture d’un nouveau restaurant à Nantes, en mars 2005.

Propos recueillis par Paul Fedèle

pfedele@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Lors du 57e congrès annuel des MOF, qui se déroulait à Rennes entre le 25 et le 27 juin, Louis Le Duff a invité les meilleurs ouvriers de France chez Bridor.  Selon Louis Le Duff : «  Meilleur Ouvrier de France, MOF, trois lettres pour[…]

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles