Fiches métiers

L'équipe  Prest'ho


> Directeur/Directrice de restaurant
> Maître d'hôtel
> Chef de rang
> Chef de cuisine
> Cafetier d'hôtel
> Serveur/Serveuse
> Commis de cuisine étager(ère)
> Cuisinier/Cuisinière


> Directeur/Directrice d'hôtel
> Concierge d'hôtel
> Réceptionniste
> Valet de chambre/Femme de chambre


> Haut de page


Définition de l'emploi/métier :
Encadre, coordonne et contrôle l'ensemble du personnel et les différents services liés à la restauration (salle, cuisine, cave, office...). Recrute, forme et anime le personnel, définit les règles de fonctionnement. Organise et développe l'activité du restaurant sous le contrôle d'une direction générale ou d'un conseil d'administration. Est responsable de l'agencement des locaux et des conditions d'accueil des clients. Fixe et met en oeuvre la politique budgétaire et commerciale de l'établissement (prix de revient, budget prévisionnel, tarifs...). Supervise l'élaboration des menus et des cartes. Peut, dans certains établissements, remplacer ponctuellement le directeur général de l'établissement.

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :
L'emploi/métier s'effectue en relation avec la clientèle. La fonction d'encadrement implique de nombreuses allées et venues dans tout l'établissement.
Les horaires sont irréguliers. Les dimanches et jours fériés sont ouvrés. Le travail peut être saisonnier ou plus soutenu à certaines périodes de l'année (fêtes, vacances...). Les relations fréquentes avec les fournisseurs peuvent occasionner des déplacements.

Formation et expérience :
Cet emploi/métier est généralement accessible aux professionnels ayant une expérience confirmée dans la restauration (chefs de cuisine ou maîtres d'hôtel). De plus, une formation initiale de niveau III (BTS) favorise l'accès à l'emploi/métier. Dans le secteur public, l'emploi/métier est accessible par concours sous certaines conditions de recrutement et de niveau de formation.
(source ANPE)



> Haut de page



Définition de l'emploi/métier :
Organise l'ensemble ou une partie de la salle. Veille à la mise en place de la salle et de l'office. Accueille, place, renseigne, conseille les clients du restaurant, suscite la vente et prend les commandes.
Supervise le déroulement du service et organise la répartition des activités entre le personnel de salle. Dirige les chefs de rang, les commis ou les garçons. Assure la coordination avec la cuisine. Effectue la finition, le découpage et la présentation de certains plats. Peut participer à l'élaboration des menus et des cartes. Peut également présenter les notes et les encaisser. Dans certains cas, assure des services spéciaux (banquet, buffet, traiteur...).

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :
L'emploi/métier s'exerce principalement dans les restaurants grands et moyens, par la taille ou la classification. L'activité s'effectue en relation permanente avec la clientèle, en équipe, et implique la station debout et de fréquentes allées et venues.
Formation et expérience :
Cet emploi/métier est généralement accessible avec des formations spécifiques de niveaux V à III (CAP, BEP de restaurant, BTH, Bac professionnel, BTS), complétées d'une expérience professionnelle confirmée de chef de rang.
(source ANPE)



> Haut de page



Définition de l'emploi/métier :
Réalise l'ensemble ou une partie de l'enchaînement des travaux nécessaires au service des repas en salle de restaurant, en liaison avec la cuisine. Nettoie et met en place la salle de restaurant, dresse le couvert, accueille les clients, prend les commandes et traite les bons. Présente et effectue le service des plats aux clients, établit et peut encaisser les additions.
Peut confectionner des mets simples (hors-d'oeuvre, desserts). Peut aussi encadrer une petite équipe (commis, serveurs...).

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :
L'emploi/métier s'exerce dans tous les types d'établissements ayant une fonction de restauration (restaurants, salles de banquets, restauration mobile...).
L'activité s'effectue en contact avec la clientèle, seul ou en équipe. Elle implique la station debout.

Formation et expérience :
Cet emploi/métier est accessible dans certains établissements sans conditions particulières de formation ou d'expérience professionnelle. L'accès direct dans d'autres établissements passe par des formations de niveau V (CAP, BEP restaurant) ou par une expérience confirmée dans le secteur.
Des stages de formation continue ou des contrats en alternance permettent d'accéder à un premier emploi.
(source ANPE)





> Haut de page



Définition de l'emploi/métier :
Organise et gère l'ensemble du processus de production des plats, des mets ou des repas dont il est responsable : approvisionnement et fabrication (quantité, qualité et coûts), présentation et distribution jusqu'à la consommation.
Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :
L'emploi/métier s'exerce dans tous les établissements ayant une fonction de production culinaire (restauration commerciale, de collectivité, sociale, traiteur, cuisine centrale et industrielle...).
L'activité s'effectue souvent debout, avec des expositions à la chaleur.

Formation et expérience :
Cet emploi/métier est accessible aux cuisiniers possédant une expérience confirmée et justifiant d'un passage aux différents postes de chef de partie. Dans le secteur public, l'emploi/métier est accessible par concours sous certaines conditions de recrutement et de niveau de formation.
(source ANPE)



> Haut de page



Définition de l'emploi/métier :
Prépare et dresse des mets simples froids (hors-d'oeuvre, salades, desserts simples, glaces...) ou chauds (hamburgers, pizzas, crêpes...) par assemblage des différents éléments nécessaires, en se conformant à des normes de réalisation précises (doses, composition, cuisson...). Dans certains cas, réalise les pâtes nécessaires aux préparations (pâte à crêpes, à pizzas...). Procède au ravitaillement (plats ou produits) en salle (linéaires) ou en cuisine. Peut préparer également des boissons. Débarrasse, nettoie, range la salle et l'office ; participe au lavage de la vaisselle. Peut tenir la caisse (facturation et encaissement...). Suivant son niveau de responsabilités, peut encadrer une petite équipe et la préparer aux différents postes de travail.

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :
L'emploi/métier s'exerce généralement dans les établissements ayant une activité de production culinaire (restauration commerciale, de collectivité, établissements de néorestauration...) ou d'hébergement. L'activité s'effectue seul ou en équipe, parfois en présence de la clientèle. Elle implique une station debout prolongée, et de multiples manutentions légères. Le rythme journalier peut comporter une alternance de périodes d'activité soutenue ("coup de feu") et de périodes de moindre activité. Les emplois à temps partiel sont fréquents. La rémunération comprend souvent des avantages en nature (repas...).
L'emploi/métier nécessite de respecter des normes d'hygiène et de sécurité (manipulation de denrées alimentaires, utilisation de produits d'entretien et d'appareils électriques...).

Formation et expérience :
Cet emploi/métier est accessible sans conditions particulières de formation préalable ou d'expérience. L'adaptation au poste de travail est prise en charge par l'entreprise. Cependant, une formation spécifique de niveau V (CAP employé de collectivité) facilite l'accès. Dans le secteur public, l'emploi/métier est accessible par concours sous certaines conditions de recrutement et de niveau de formation.
(source ANPE)





> Haut de page



Définition de l'emploi/métier :
Accueille la clientèle, effectue la prise de commandes des boissons et des mets et assure leur service en salle, en terrasse ou au comptoir. Procède le plus souvent à la facturation et à l'encaissement. Assure la mise en place et l'entretien de la salle, du bar, de la terrasse et de l'office et effectue la plonge (vaisselle, verrerie). Peut assurer la mise en place de la cave du jour et des consommables ou réaliser certaines préparations culinaires simples ou leur remise en température. Peut aussi exercer des responsabilités financières (clôture de compte, répartition du service...) ou d'encadrement du service.

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :
L'emploi/métier s'exerce dans les cafés et les bars-brasseries. L'activité s'effectue en contact permanent avec la clientèle, de manière autonome et implique une station debout prolongée et de fréquentes allées et venues avec de multiples manutentions.

Formation et expérience :
Cet emploi/métier est généralement accessible sans formation préalable mais avec une expérience acquise sur le terrain. Cependant, une formation spécifique de niveau V (CAP café-brasserie) est désormais recherchée.
(source ANPE)




> Haut de page



Définition de l'emploi/métier :
Prépare, cuisine des plats, des mets ou des repas. Met en oeuvre des techniques et des règles de fabrication culinaire. Réalise en particulier les préparations relevant de sa partie (légumes, poissons, viandes, sauces...).
Intervient lors de la finition des plats et contrôle leur qualité. Dans certains cas, élabore de nouvelles recettes. Peut assurer la conception des menus et des cartes, l'achat et le stockage des denrées, la distribution ou le conditionnement de la production.
Selon son niveau de responsabilité, peut participer au recrutement ou recruter le personnel de cuisine et, dans certains cas, l'encadrer.

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :
L'emploi/métier s'exerce généralement dans tous les établissements ayant une fonction de production culinaire (restauration de collectivité commerciale, sociale, traiteur, cuisine centrale et industrielle...).
L'activité s'effectue seul ou en équipe.

Formation et expérience :
Cet emploi/métier est généralement accessible avec des formations spécifiques de niveaux V à III (CAP, BEP cuisine, Bac professionnel de restauration, BTH option cuisine ou BTS spécialisé).
Ces formations doivent être complétées d'une expérience professionnelle confirmée pour accéder aux emplois à responsabilité (chef de partie, second de cuisine). Dans le secteur public, l'emploi/métier est accessible par concours sous certaines conditions de recrutement et de niveau de formation.
(source ANPE)





> Haut de page



Définition de l'emploi/métier :
Prépare, cuisine des plats, des mets ou des repas. Met en oeuvre des techniques et des règles de fabrication culinaire. Réalise en particulier les préparations relevant de sa partie (légumes, poissons, viandes, sauces...).
Intervient lors de la finition des plats et contrôle leur qualité. Dans certains cas, élabore de nouvelles recettes. Peut assurer la conception des menus et des cartes, l'achat et le stockage des denrées, la distribution ou le conditionnement de la production.
Selon son niveau de responsabilité, peut participer au recrutement ou recruter le personnel de cuisine et, dans certains cas, l'encadrer.

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :
L'emploi/métier s'exerce généralement dans tous les établissements ayant une fonction de production culinaire (restauration de collectivité commerciale, sociale, traiteur, cuisine centrale et industrielle...).
L'activité s'effectue seul ou en équipe.

Formation et expérience :
Cet emploi/métier est généralement accessible avec des formations spécifiques de niveaux V à III (CAP, BEP cuisine, Bac professionnel de restauration, BTH option cuisine ou BTS spécialisé).
Ces formations doivent être complétées d'une expérience professionnelle confirmée pour accéder aux emplois à responsabilité (chef de partie, second de cuisine). Dans le secteur public, l'emploi/métier est accessible par concours sous certaines conditions de recrutement et de niveau de formation.
(source ANPE)




> Haut de page



Définition de l'emploi/métier :
Encadre, coordonne et contrôle l'ensemble du personnel et les différents services liés à l'hébergement (étages, réception, hall, entretien...). Recrute, forme et anime l'équipe de travail, définit les règles de fonctionnement. Organise et développe l'activité d'hébergement sous le contrôle d'une direction générale ou d'un conseil d'administration.
Elabore le budget prévisionnel, fixe et met en oeuvre la politique commerciale de l'établissement. Peut, selon la taille et la catégorie de l'établissement, remplacer ponctuellement le directeur général.

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :
L'emploi/métier s'effectue en relation avec la clientèle. La fonction d'encadrement implique de nombreuses allées et venues dans tout l'établissement.
Les horaires sont irréguliers. Les dimanches et jours fériés sont ouvrés. Le travail peut être saisonnier ou plus soutenu à certaines périodes de l'année (fêtes, vacances...). Les relations fréquentes avec les fournisseurs peuvent occasionner des déplacements. Souvent, la rémunération est constituée d'un fixe et d'un intéressement au chiffre d'affaires et est associée parfois à des avantages en nature (repas, logement...). L'activité nécessite de faire respecter des normes d'hygiène et de sécurité.

Formation et expérience :
Cet emploi/métier est généralement accessible aux professionnels ayant une expérience confirmée dans l'hôtellerie, complétée par une formation de niveau III (BTS hôtellerie...). Des stages de formation continue peuvent faciliter l'accès à cet emploi/métier pour des chefs de réception confirmés.
(source ANPE)





> Haut de page



Définition de l'emploi/métier :
Dirige, supervise et contrôle les services rendus à la clientèle dans le hall de l'hôtel. Est responsable de la réception et de l'expédition des bagages des clients. Est responsable de la remise des clés, du courrier de la clientèle, des opérations postales et éventuellement des services du téléphone. Renseigne les clients sur les activités culturelles, sportives et touristiques et peut se charger des réservations éventuelles.
Peut aussi assurer la formation et éventuellement le recrutement du personnel du hall.

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :
L'emploi/métier s'exerce généralement dans les hôtels 4 étoiles de luxe et dans certains 4 étoiles. La relation permanente avec la clientèle entraîne une station debout prolongée et de nombreuses allées et venues à l'intérieur de l'établissement. Les horaires sont décalés de jour (avec ou sans coupure) et le rythme journalier se caractérise par une organisation par roulement. Les dimanches et jours fériés sont ouvrés. Souvent, la rémunération est constituée par la répartition du "service" avec l'assurance d'un minimum garanti et associée à des avantages en nature (repas, logement). L'emploi/métier nécessite de respecter des normes de sécurité des biens et des personnes. Le port d'un uniforme est réglementé par l'établissement.

Formation et expérience :
Cet emploi/métier est accessible généralement après une expérience professionnelle confirmée d'employé du hall. La pratique en entreprise (formation "sur le tas") peut être complétée dans certains cas par des stages de formation.
(source ANPE)




> Haut de page



Définition de l'emploi/métier :
Assure l'accueil des clients pendant la durée de leur séjour, de l'arrivée au départ, et les renseigne.
Accomplit les formalités à l'arrivée et au départ des clients (enregistrement, clôture des notes...) et leur fournit toute information sur les conditions de séjour. Traite les appels téléphoniques, la correspondance hôtelière (renseignements relatifs aux locations de chambres, réservations, tarifs, services annexes...) et assure le secrétariat de la réception. Participe à la commercialisation des prestations de l'hôtel. Effectue la planification des réservations et de l'occupation des chambres, la comptabilité journalière, la facturation des prestations, l'encaissement des notes et le contrôle des paiements différés.

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :
L'emploi/métier s'exerce à la réception des hôtels ou des autres établissements d'hébergement. L'activité s'effectue en contact avec la clientèle, généralement debout. Les horaires sont décalés de jour (avec ou sans coupure). Le rythme de travail journalier se caractérise par l'alternance de périodes d'activité soutenue ("coup de feu") et de périodes de moindre activité. Les dimanches et jours fériés sont ouvrés. Le travail est organisé par roulement.
Les contrats saisonniers sont fréquents dans certaines régions. La rémunération peut comporter des avantages en nature (repas, logement...). Le port d'une tenue professionnelle ou d'un uniforme est réglementé par l'établissement.

Formation et expérience :
Les conditions d'accès sont variables selon les établissements. L'emploi/métier peut être accessible sans conditions de formation ou d'expérience préalables dans les établissements 1 ou 2 étoiles. Dans ce cas, la formation pratique est assurée par l'entreprise. Des formations de niveau V (CAP d'hébergement et employé d'hôtel) permettent également l'accès à certains emplois.
Cependant, l'emploi/métier est principalement accessible avec des formations de niveaux IV et III (Bac avec une formation spécialisée, BTH ou BTS hôtellerie) ou avec une expérience confirmée complétée par des stages de formation continue.
(source ANPE)





> Haut de page



Définition de l'emploi/métier :
Effectue au domicile d'un ou plusieurs particuliers l'ensemble des tâches ménagères qui concourent à l'entretien courant de la maison (ménage, rangement, repassage...).
Peut étendre ses activités aux travaux de grand nettoyage (carreaux, nettoyages de saison...) et aux petits travaux de bricolage.
Peut aussi garder des enfants ou s'occuper momentanément de personnes adultes ou âgées. Peut parfois encadrer une équipe (cuisinier, chauffeur, femme de chambre...).

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :
L'emploi/métier s'exerce au domicile d'un ou plusieurs particuliers en présence ou non de l'employeur, avec une large autonomie dans l'organisation du travail. Les horaires sont réguliers et liés aux besoins de l'employeur : ils s'expriment en heures, demi-journées ou journées.
L'activité nécessite d'effectuer de constantes allées et venues et d'adopter les habitudes d'hygiène de la famille employeur. Parfois, le logement peut être fourni.

Formation et expérience :
Cet emploi/métier est accessible sans formation particulière.
Le niveau de formation le plus couramment constaté pour occuper l'emploi/métier est un niveau V.
Les recrutements privilégient l'expérience professionnelle.
(source ANPE)
VOS EVENEMENTS
Tous les événements
04
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2023

20ème Edition

04
dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Célébrez les acteurs qui participent à l’évolution de la RHD