Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Fausse huile certifiée

Patricia Cecconello
Vendue sous l'appellation "certifiée Baux de Provence" sur Internet, l'huile extra vierge de l'Oustau de Baumanière venait d'Espagne.
La Cour d'appel d'Aix-en-Provence a condamné, le 19 octobre, Jean-André Charial, chef de l'hôtel restaurant l'Oustau de Baumanière à 15 000 euros d'amende. Celui-ci a été reconnu coupable de vendre via Internet une huile vierge extra sous l'appellation "certifiée Baux-de-Provence" à 33,5 €  les 25 cl alors que cette huile était achetée en Espagne à 7,5 € le litre.

Selon les tests effectués par les services de la répression des fraudes, cette huile était, de plus, impropre à la consommation car elle contenait une proportion d'huile pour lampes.

Poursuivi pour "complicité de publicité mensongère", Jean-André Charial avait été relaxé en première instance, le 13 juillet 2004, par le tribunal correctionnel de Tarascon mais le parquet avait fait appel de la décision.

L'Oustau de Baumanière, mas provençal situé au pied du château des Baux-de-Provence, abrite un hôtel 4 étoiles et un restaurant deux étoiles Michelin, affilié à la chaîne Relais Châteaux.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Tripadvisor lance un portail pour aider les restaurateurs à gérer leurs avis en ligne

Tripadvisor lance un portail pour aider les restaurateurs à gérer leurs avis en ligne

Tripadvisor a annoncé début février le lancement du portail Plateforme d’avis, qui permet aux restaurateurs de consulter les avis des consommateurs et d'y répondre rapidement à partir d'un tableau[…]

Grégory Marchand signe la nouvelle box de Sushi Shop

Grégory Marchand signe la nouvelle box de Sushi Shop

Lamb Weston® invente Hot2Home, la frite qui reste chaude et croustillante

Lamb Weston® invente Hot2Home, la frite qui reste chaude et croustillante

La restauration maintient son cap en 2019

La restauration maintient son cap en 2019

Plus d'articles