Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Faciliter la gestion sur site

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Faciliter la gestion sur site

© Christophe Mirabel/Eurest

Ont essaimé des logiciels d'aide à l'approvisionnement, à l'instar d'Easilys, solution numérique qui permet de gérer l'ensemble du processus de restauration, les produits, les fiches recettes, les plans alimentaires, les commandes fournisseurs, la production et la gestion des stocks.

Sa société éditrice, Ideolys, vient de mettre au point Easilys Equipement pour permettre aux restaurateurs et aux SRC de gérer leurs listes de fournisseurs, d'équipements, de visualiser l'état d'usure d'un matériel et garantir la traçabilité des interventions de maintenance... Safexis, elle, offre un tableau opérationnel de ce qui se passe en cuisine avec sa Kitchen Box.

 

Ce système de gestion technique centralisée des cuisines professionnelles contrôle à distance les consommations de fluides, réalise un reporting précis, identifie les zones énergivores, alerte en temps réel sur les anomalies.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

 Sodexo lance la marque Sodexo Live !

Sodexo lance la marque Sodexo Live !

Sodexo live! La marque qui regroupe l’expertise du Groupe dans le sport, l’événementiel et les loisirs. Sodexo réaffirme son ambition dans les univers du sport, de l’événementiel et des[…]

Newrest étoffe son segment médico-social avec le rachat de Biomega Restauration

Newrest étoffe son segment médico-social avec le rachat de Biomega Restauration

Etude : Les Français et les cantines scolaires

Etude : Les Français et les cantines scolaires

Foodles annonce une levée de fonds de 31 millions d’euros

Foodles annonce une levée de fonds de 31 millions d’euros

Plus d'articles