Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Evolution ou rotation ?

Néorestauration n° 402 - octobre 2003

Sujets relatifs :

Evolution ou rotation ?

Par Jean-Charles Schamberger Rédacteur en chef

© PHOTO : LÉA CRESPI

Tous proposent des perspectives attrayantes. Le premier suggère une « véritable expérience professionnelle qui puisse servir de tremplin pour l'avenir », le deuxième évoque une « véritable évolution à la hauteur des ambitions des collaborateurs, en fonction des opportunités offertes » et le troisième, des « possibilités d'évolution à court et moyen termes ». De tels horizons, tirés des argumentaires de quelques grands groupes d'hôtellerie et de restauration qui participaient récemment à une semaine de recrutement, ont de quoi attirer l'attention de nombreux candidats à l'emploi... Ces employeurs qui veulent fidéliser leurs recrues, à condition bien sûr qu'ils joignent le geste à la parole, semblent faire encore figure d'exception. C'est la réflexion qui vient à l'esprit alors que l'hôtellerie-restauration se distingue - toujours - par un énorme turn-over de ses effectifs.

En effet, selon l'Insee qui se base sur des chiffres couvrant la période 1991-2002, ce secteur affiche le plus fort taux de mobilité, avec un score de 26,5 %. Loin devant son successeur immédiat, celui des « arts, spectacles et activités récréatives », qui pointe à 19,6 %. En d'autres termes, à une date donnée, plus du quart des salariés de l'hôtellerie-restauration ont quitté leur établissement employeur une année plus tard. Bien sûr, il ne faut pas interpréter cette déperdition de façon totalement négative, puisque 1,6 % d'entre eux travaillent ensuite dans un autre établissement de la même entreprise (ce que les statisticiens qualifient de mobilité interne) et que 14,6 % s'évadent vers une autre entreprise (mobilité externe emploi/emploi). Il n'empêche : 10,3 % se retrouvent au chômage - soit, là aussi, le plus fort taux de tous les secteurs. Pas très flatteur pour des métiers qui affirment offrir des perspectives de carrières... Parler alors de forte rotation de main-d'oeuvre est bien le moins, mais ce n'est pas non plus une réelle découverte. Ce secteur se caractérise[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

LE GRAND MÉNAGE DE PRINTEMPS

LE GRAND MÉNAGE DE PRINTEMPS

L'affaire des sans-papiers, qui semble trouver une issue favorable, aura une fois de plus, aux yeux de l'opinion, stigmatisé nos métiers et notre industrie dans son ensemble. Elle qui n'avait certainement pas besoin de cette publicité, quand[…]

01/05/2008 |
SOMMAIRE

SOMMAIRE

CHANGEMENT DE MAJORITÉ

CHANGEMENT DE MAJORITÉ

INVITATION SOUS CONDITIONS

INVITATION SOUS CONDITIONS

Plus d'articles