abonné

EVOLUTION DES CHIFFRES D'AFFAIRES PAR SEGMENT

Paul Fedèle
EVOLUTION DES CHIFFRES D'AFFAIRES PAR SEGMENT

Évolution mensuelle de l'activité par segment (Indices bruts M-12/M. Services aux particuliers) en volume brut et en valeur brute décembre 2007/ décembre 2006

©

La rapide et la restauration d'hôtel en bonne forme

Décembre, de l'avis des opérateurs de la restauration rapide, est généralement un mois plutôt fort. Les résultats sont restés soutenus avec une croissance de presque 8 % en valeur et de plus de 4 % en volume. Côté fast-food, on termine l'année comme on l'a commencée : sur les chapeaux de roues. « Décembre est en droite ligne des performances 2008 qui ont été très bonnes pour notre segment », indique Jean-Paul Brayer, le patron de Quick. Côté hôtellerie, Florent Daniel, directeur de mission du département conseils en hôtellerie et tourisme chez Deloitte, attribue le différentiel volume-valeur de la restauration d'hôtel à l'inflation boostée par la hausse des matières premières et de l'énergie. L'activité hôtelière a été surtout portée par les milieux de gamme 2 et 3 étoiles de province qui ont affiché des TO de 7,1 % pour les premiers et de 3,6 % pour les seconds avec une croissance des RevPar de 9,8 et 8,9 %. Le haut de gamme est resté relativement stable.

moral des ménages

La dégradation de l'opinion des ménages s'est poursuivie en février avec un nouveau plancher à - 35. C'est 22 points de moins qu'en juin 2007 où le moral culminait à - 13. L'opinion des[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?