Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Eurodisney envisagerait une augmentation de capital

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,

La société d'exploitation de Disneyland Resort Paris, Eurodisney vient d'annoncer être parvenue à un protocole d'accord pour restructurer ses finances. Les marchés financiers ont bien accueilli la nouvelle. L'action a gagné 2,86 % dans un volume bien nourri de plus de 5 millions de titres échangés.

Avec 2,4 milliards d’euros de dettes, Mickey, au bord du gouffre en 2003, avait annoncé l'été dernier qu'il ne pourrait pas, pour la première fois depuis 1994, respecter ses engagements bancaires en 2003 et 2004. Un accord vient d'être trouvé et signé entre tous les créanciers, la maison mère américaine The Walt Disney Company (TWDC), la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et le comité de pilotation des autres prêteurs. A tel point que le parc de loisirs est étranglé par le poids de ses obligations financières et des échéances de remboursements.

« Le protocole d'accord comprend les éléments essentiels qui permettront à Disney de poursuivre sa stragégie de croissance à long terme, y compris le financement de nouveaux actifs », a déclaré le PDG d'Euro Disney, André Lacroix. Quant au contenu de l'accord, motus. Reste que selon des informations publiées par notre confrère Les Echos, une augmentation de capital de 250 M€ serait envisagée, dont 100 M€ seraient garantis par Walt Disney.  Si l'accord est approuvé d'ici au 31 juillet prochain, le parcs a souligné qu'il étudierait de nouvelles attractions, aussi bien pour le premier parc Disneyland que pour le nouveau parc Disney Studio.

pfedele@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Live et replay
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Réussir son entretien

Réussir son entretien

Plus d'articles