Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Etude : Plus d’1 famille sur 3 a changé ses habitudes de snacking durant la pandémie

ENCARNA BRAVO

Sujets relatifs :

, ,
Etude : Plus d’1 famille sur 3 a changé ses habitudes de snacking durant la pandémie

HORS SERIE SNACKING

© ADOBE STOCK

Pour la deuxième année consécutive, Mondelez International publie son rapport State of Snacking mené dans 12 pays à travers le monde et révèle que les Français continuent de privilégier le snacking dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

 

• 73% des Français déclarent consommer des produits de snacking dans le cadre d’une alimentation équilibrée

 

• Pour 60% des consommateurs français, les en-cas ont été une source de réconfort durant la pandémie

 

• Avec la crise de la COVID-19, le e-commerce et les achats alimentaires en ligne font désormais partie de la routine de 61% des consommateurs français

 

La COVID-19 a-t-il eu un impact sur les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ?

 

C’est ce que révèle la seconde édition de l’étude State Of Snacking menée par Mondel?z International, Inc. (NASDAQ : MDLZ) dans 12 pays à travers le monde. Sans réelle surprise, le snacking a vraiment joue un rôle réconfortant dans la période émotionnellement compliquée de la COVID-19. Ainsi, 1 famille française sur 3 a modifié ses habitudes de consommation. L'étude confirme également que les Français mettent de plus en plus l'accent sur des habitudes de consommation modérée et équilibrée, tout en tenant compte de leur bien -être émotionnel.

 

« En tant que leader mondial du snacking, savoir comment, quand et pourquoi les gens consomment est primordial. Cela nous permet notamment d’anticiper et de proposer le bon en-cas, au bon moment, et produit de la bonne manière. Aussi, cette seconde édition souligne le rôle qu’a joué le snacking durant la pandémie en 2020 en tant que moment particulier de plaisir et de réconfort, qui allie nutrition et bien-être émotionnel. Au-delà de ça, les grandes tendances en matière d’attention à la nutrition, mais aussi la forte croissance du e-commerce nous donnent déjà des perspectives pour les années qui viennent ?, declare Sophie Rio, Senior Manager Shopper Insight France chez Mondel?z International.

 

 

Alors que le snacking connait une forte croissance depuis le début de la pandémie, la consommation des Français reste stable

9 adultes sur 10 dans le monde (88 %) déclarent s’accorder des moments de snacking, et cette tendance est plutôt stable depuis le début de la pandémie. Les personnes âgées et celles qui travaillent à domicile admettent ainsi préférer les collations aux repas (70 % et 67 %, respectivement).

 

Une majorité d'entre elles s'attendent d’ailleurs à ce que cette tendance se poursuive, affirmant prévoir continuer à manger de petits en-cas tout au long de la journée, plutôt que de prendre moins de gros repas (64 %).  

 

58% déclarent même que fractionner leurs prises alimentaires fera partie de leur "nouvelle normalité", même après la fin de la pandémie.

 

Les Français, quant à eux, sont par rapport à 2019, toujours 73%  à consommer des produits de snacking dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

 

Si pour 60% d’entre eux les en-cas ont été une source de réconfort durant la pandémie, seulement près d’1 Français sur 2 pense que la pandémie actuelle aura un impact à long terme sur la manière dont ils consomment des collations en tant que société

 

Pendant le premier confinement, les Français ont d’ailleurs particulièrement plébiscité l’apéro-visio qu’ils considèrent à 71% comme le moment le plus générateur de lien social durant cette période d’enfermement.

Une tendance qui continue de se confirmer puisque les habitudes prises lors du 1er confinement se sont ancrées notamment l’apéritif et les moments de détente.

Une aspiration grandissante envers des produits permettant de maintenir une alimentation équilibrée

 

Les consommateurs continuent de souligner l'importance des collations qui leur permettent d'adopter un mode de vie plus équilibre et de renforcer leur bien-être émotionnel.

80% des adultes à travers le monde reconnaissent la nécessité d’un équilibre et apprécient d’avoir le choix entre différentes alternatives de snacking pour répondre à leurs attentes.

Une majorité des personnes interrogées, affirment ainsi faire plus attention à ce qu’elles consomment (57 %), et prêter particulièrement attention aux portions lorsque l’en-cas est pris à la maison (66 %). 74% des consommateurs font d’ailleurs de la santé leur priorité.

 

C’est particulièrement vrai pour les Français qui 9 fois sur 10 choisissent un en-cas en fonction de leur impact sur la santé et leur équilibre alimentaire. Depuis le début de la pandémie, 62% d’entre eux sont ainsi à la recherche de collations pouvant améliorer leur système immunitaire.

 

Etude quantitative réalisée en ligne par l’IFOP pour Belin du 18 au 20 mai 2020 auprès d’un échantillon national représentatif de 1017 Français âgés de 18 ans et plus

Etude Kantar FR : "Impact du 2eme confinement sur l'alimentaire"

 

Methodologie

Enquête réalisée en ligne par The Harris Poll pour Mondel?z International du 6 au 20 octobre 2020, auprès de 6 292 personnes de plus 18 ans dans 12 pays (Etats-Unis, Canada, Mexique, Brésil, France (n=519), Allemagne, Royaume-Uni, Russie, Chine, Inde, Indonésie et Australie)

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Etude : Impact des contraintes de temps sur le déjeuner des salariés

Etude : Impact des contraintes de temps sur le déjeuner des salariés

Engagé dans la prévention santé pour tous (enfants, retraités, aidants, actifs), le Groupe APICIL, 3ème groupe de protection sociale, publie avec le Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse les[…]

Etude Serbotel-Gira  "Et demain, quelles seront les grandes mutations dans le foodservice ?"

Etude Serbotel-Gira "Et demain, quelles seront les grandes mutations dans le foodservice ?"

Les food courts aiguisent les appétits

Les food courts aiguisent les appétits

Etude: la restauration depuis la pandémie

Etude: la restauration depuis la pandémie

Plus d'articles