Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Etude : Pizzas, sushis, kebabs...les plats livrés préférés des Français pendant la crise

ENCARNA BRAVO

Sujets relatifs :

, ,
Etude : Pizzas, sushis, kebabs...les plats livrés préférés des Français pendant la crise

Bien plus qu’un simple besoin, se retrouver autour d’un bon repas fait partie intégrante de la culture française. Cependant, depuis le début de la pandémie, de nombreux restaurants ont été contraints de fermer leurs portes, poussant les consommateurs à troquer leurs habitudes traditionnelles de restauration pour des services à emporter. D’une part pour continuer à apprécier leurs cuisines préférées et d’autre part pour soutenir les entreprises en cette période difficile.

Savoo a réalisé une étude afin de déterminer les plats à emporter les plus populaires, en fonction des habitudes de recherche Google des Français au moment de commander. Et analysé le nombre de restaurants présents dans les 20 plus grandes villes de France sur Tripadvisor et Deliveroo, ainsi que le coût moyen par type de cuisine pour révéler la capitale française de la vente à emporter.

La vente à emporter et la livraison de repas gagnent des points en 2020

La demande de repas à domicile a explosé en 2020. En effet, le nombre de recherches Google concernant la livraison de nourriture et les repas à emporter a augmenté de 199% entre février 2020 et janvier 2021. La recherche "restaurant à emporter à proximité" est devenue particulièrement populaire, avec une augmentation de plus de 200% au cours de ces 12 derniers mois.

Sans grande surprise, Paris et ses 2 millions d’habitants arrivent en tête du classement avec le plus grand nombre de recherches réalisées sur Google. La suite du classement est, en revanche, un peu plus surprenante puisque Marseille, par exemple, se classe derrière des villes comme Lyon et Toulouse, presque deux fois moins peuplées.

Paris, Nice et Lille les villes dotées du plus grand nombre de restaurants pour 1 000 habitants

L'Hexagone accueille 175 000 restaurants, dont plus de 18 000 se situent à Paris et ses alentours, selon les données de l'Insee.

Les départements des Bouches-du-Rhône (13) et des Alpes-Maritimes (06) concentrent également de nombreux établissements : entre 7 500 et 10 000.

Dans ces villes, environ 1 restaurant sur 4 propose des plats à emporter ou des services de livraison. Mais à cause de l’interdiction de consommer sur place, de nombreux établissements traditionnels, qui ne sont pas structurés pour proposer ces services, demeurent toutefois fermés.

La pizza, la plus populaire

Les Français sont les plus gros mangeurs de pizza en Europe et en consomment en moyenne 10kg par an. Il n’est donc pas étonnant que ce soit le plat le plus recherché au sein des 20 plus grandes villes de France métropolitaine. Seul Le Havre, où le kebab est aussi recherché que la pizza, remet en question cette hégémonie.

 

Derrière la pizza, les sushis sont les plus populaires et représentent 16% des recherches Google, suivis du kebab puis des tacos qui détrônent le burger dans la plupart des villes du classement. Lille, Reims et Saint-Etienne, où le kebab arrive deuxième, font exception.

 

Reims : le meilleur tarif sur la pizza

Si un repas via une pizzeria coûte en moyenne 12,99 euros dans les grandes villes françaises, Reims propose l’offre la moins chère avec un repas par personne à 9,41 euros en moyenne. La pizza la plus chère, elle, se trouve à Paris (18,33€) mais notre étude montre que Saint-Etienne (15,90€), Strasbourg (15,84€), Lyon (15,78€) et Lille (15,19€) n’ont pas grand-chose à envier à la capitale avec une offre à plus de 15 euros.

Quant aux sushis, l’offre abondante de restaurants à Paris fait baisser les prix puisqu’un repas japonais vous coûtera autour de 19,17 euros, soit un peu moins que le prix moyen à 20,80 euros en grande ville. Les repas japonais les plus chers se trouvent au Havre (33,96€), Lyon (27,02€) et Toulon (23,99€) où quelques restaurants haut de gamme gonflent la moyenne.

Les burgers peuvent aussi s’avérer chers, en particulier à Toulouse où un restaurant burger coûtera en moyenne 19,65 euros, contre seulement 9,83 euros à Toulon.

 

 

Alors, à quoi ressemblera l’industrie de la restauration en 2021, après que la pandémie ait bouleversé les habitudes sociales et culinaires ?

Ella Labiod, Cheffe de projet Senior chez Savoo explique : "Au sein de Savoo, nous pensons que les services de livraison de repas en ligne et de plats à emporter continueront leur essor, et ce même lorsque les restaurants auront rouvert au public.

Par ailleurs, les plats à emporter ont offert aux consommateurs de nombreuses occasions de se faire plaisir avec des repas gastronomiques et ont rendu les restaurants Michelin accessibles à un plus grand nombre de Français.  En résumé, nous prévoyons un réel changement dans la culture de la vente à emporter en faveur d'offres alimentaires de meilleure qualité. Les plats à emporter ne seront plus l’apanage de la restauration rapide mais devraient continuer à s'étendre à de nombreux commerces."

Dans toute la France, de nombreux chefs célèbres comme Hélène Darroze et son restaurant Joia (à partir de 35€), ou les Brasseries de Paul Bocuse à Lyon et Annecy, se sont mis aux plats à emporter et à la livraison.

 

Etude complète sur: : https://www.savoo.fr/ressources/explosion-de-la-culture-du-take-away-en-france

 


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Restauration commerciale vs Grande distribution : le comportement du consommateur évolue

Restauration commerciale vs Grande distribution : le comportement du consommateur évolue

Restauration et grande distribution sont deux secteurs qui ont été la vitrine de ce changement de comportement de consommation. L’un empruntant les codes de l’autre et vice versa, avec des restaurants qui affichaient[…]

07/07/2021 | La restaurationLivraison
Snacking : le foodservice au cœur de la bataille

Snacking : le foodservice au cœur de la bataille

Tourisme local et restaurants au programme des vacances estivales des Français

Tourisme local et restaurants au programme des vacances estivales des Français

Les producteurs français de spiritueux optimistes mais prudents

Les producteurs français de spiritueux optimistes mais prudents

Plus d'articles