Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Etude de la FEB sur les Français et le pain : quelle consommation, quelle perception, quelles attentes ?

SABINE DURAND

Sujets relatifs :

,
Etude de la FEB sur les Français et le pain : quelle consommation, quelle perception, quelles attentes ?

La FEB a fait réaliser une étude sur le pain et les Français. Qui montre que ces grands consommateurs de pain, notamment de baguette, sont sensibles à la qualité et à l’origine des produits comme à la lutte contre le gaspillage.
 
Même s’ils lui restent très attachés -ils sont 87 % à en avoir toujours chez eux-, les Français consomment moins de pain qu’avant : 105 g/jour contre 114 en 2015. Et cette consommation se fait principalement au dîner (77%), devant le déjeuner (76%) et le petit déjeuner (65%).
 
 

La qualité fortement mise en avant

Si en 2021, les critères d’achat du pain sont le goût, la fabrication traditionnelle et la fraîcheur, 96% des personnes interrogées sont de plus en plus satisfaites de la qualité des produits. Ils sont même 65 % à percevoir une amélioration de cette qualité. Et à être rassurés par les labels. Ils plébiscitent le pain 100% français, sont sensibles à l’origine du blé et sont 73% à trouver important qu’il soit cultivé en France. Quant au pain bio, son image est positive, il est acheté par une majorité… mais de manière occasionnelle pour près des deux tiers des interrogés. Ce pain séduit davantage les CSP + et les Franciliens qui l’associent à des bénéfices santé. Le prix et l’accessibilité de l’offre en boulangeries sont les principaux freins à l’achat.

La baguette reste le produit star

La baguette tradition est toujours la favorite pour 41% des Français, notamment des hommes (45%) et des CSP+, devant la baguette classique, plus appréciée par les moins de 45 ans. Derrière, le pain complet et le pain de campagne emportent la faveur des consommateurs, le pain aux céréales celle des femmes (22 % contre 9 % pour les hommes). Le pain sans gluten n’attire que 12% des moins de 30 ans et surtout des franciliens, même s’il est de plus en plus apprécié en province (+6% par rapport à 2015). Le pain de mie quant à lui est consommé par 86% des Français.

Les boulangeries indépendantes, lieu d'achat privilégié

Leurs achats de pain, les Français les font prioritairement dans des boulangeries indépendantes, même si c’est avec 6 points de moins qu’en 2015. Depuis la crise sanitaire, ils font le choix d’une boulangerie plus proche de chez eux, par commodité et en solidarité avec les “petits commerçants”. Ils sont également guidés par la découverte de nouveaux produits, le choix de la cuisson du pain et les offres promotionnelles. Devant les réseaux de boulangeries, les GMS drainent 45 % des achats par leurs prix attractifs, la liberté de circuler dans le rayon et le choix. A noter que les acteurs du pain ne cessent d’innover pour répondre à la demande des plus jeunes consommateurs avec par exemple le click & collect et la livraison à domicile.

L'anti-gaspi a le vent en poupe

Si 80 % des Français congèlent leur pain -52 % d’entre eux en ont en permanence au congélateur-  pour ne jamais être à court, 66% des personnes interrogées n’hésitent pas à stocker du pain frais tout juste acheté. Quant aux restes de pain,  22% les congèlent pour les
consommer plus tard. Le pain rassis est utilisé en pain perdu, en croûtons pour la soupe ou pour nourrir des animaux. Très sensibles à la lutte contre le gaspillage -davantage encore les jeunes de moins de 30 ans-, les Français apprécient les actions engagées par les points de vente : promotion sur les invendus, recyclage, partage d’astuces anti-gaspi. 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Consommation d’alcool : le point avant de retrouver bars et restaurants

Consommation d’alcool : le point avant de retrouver bars et restaurants

Malgré le couvre-feu instauré depuis maintenant 5 mois et de nouvelles contraintes de déplacements pendant le mois d’avril, le rayon alcools affiche, depuis plusieurs semaines, les taux de croissance les plus forts de[…]

Cœur sacré, le nouveau lieu de vie parisienne ouvre ses portes le 20 mai

Cœur sacré, le nouveau lieu de vie parisienne ouvre ses portes le 20 mai

Epicery et Eataly : un partenariat pour livrer le meilleur de l'Italie

Epicery et Eataly : un partenariat pour livrer le meilleur de l'Italie

 Les brasseurs français demandent une nouvelle aide de crise avec la réouverture des terrasses du CHR

Les brasseurs français demandent une nouvelle aide de crise avec la réouverture des terrasses du CHR

Plus d'articles