informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Eté maussade pour les restaurateurs

Publié le par

Eté maussade pour les restaurateurs

Les vacanciers français sont allés à l'économie en réduisant le nombre de déjeuners et de dîners au restaurant.

©

Le bilan de l'été 2008 s'annonce en demi-teinte. Baisse du pouvoir d'achat, météo capricieuse, hausse du prix du carburant... Plusieurs indicateurs laissaient présager des résultats médiocres. Le début de saison a été tardif. Les professionnels considèrent qu'elle a démarré après le 14 juillet, voire même le week-end du 19 et 20 juillet. Un sentiment confirmé par Didier Arino, associé gérant du cabinet Protourisme : « Un quart des Français ayant l'intention de partir cette année a attendu le dernier moment pour trouver un séjour au juste prix. Si cette condition n'était pas remplie ou que la météorologie était défavorable, ils ont différé leur séjour ou l'ont raccourci ».

- 15% de fréquentation en moyenne

La restriction budgétaire s'est ressentie principalement dans les cafés et les restaurants avec une baisse de fréquentation de - 10% et - 20%. Selon l'UMIH, « la région PACA tire son épingle du jeu grâce à la présence des touristes russes, nord- américains et japonais, et aux événements musicaux et sportifs... ». Les vacanciers français, eux, ont préféré déjeuner sur le pouce et réduire le nombre de dîners au restaurant. Cette pratique s'est répercutée dans l'ensemble du pays, avec une baisse moyenne de fréquentation de - 15%. Le beau temps n'a pas permis à la Corse et au Languedoc-Roussillon d'afficher de bons résultats. Les bars et restaurants y ont enregistré une baisse de l'ordre de - 10% à - 20%. En juillet dernier, le baromètre mensuel de conjoncture touristique annonçait déjà « chez les restaurateurs une confiance dans l'avenir à la baisse, au fil des mois ». Seuls les hôtels semblent avoir été épargnés avec des taux d'occupation plutôt stables.

Donnez votre avis

 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus