abonné

Estimez-vous nécessaire de former et préparer votre personnel à les accueillir ?

Estimez-vous nécessaire de former et préparer votre personnel à les accueillir ?

SUZEL CLÉMENÇON

© PHOTO DR

A l'approche des cérémonies du 60e anniversaire du Débarquement, nombre de touristes américains sont attendus début juin en Normandie. Les professionnels de la région sont fin prêts.

Bertrand Bonnard Chef du restaurant Aux Acacias, à Lisieux (Bib gourmand Michelin)

« Nous n'avons pas éprouvé le besoin de procéder à une préparation particulière en vue de cet anniversaire. En ce qui concerne les langues, mon épouse parle anglais, de même que la directrice de salle. Il ne me semble donc pas utile de faire suivre une formation au personnel de salle, d'autant que nous sommes un restaurant de petite taille, avec 40 places assises, et que nous sommes perplexes quant à la hausse de fréquentation qui résulterait de cette commémoration. « Nous traversons l'une des saisons les plus mornes que nous ayons connues depuis longtemps car les Anglais, par exemple, qui venaient volontiers dans notre région, se font de plus en plus rares. Par ailleurs, les souvenirs que les restaurateurs conservent du 50e anniversaire ne sont pas encourageants, car l'événement avait peu stimulé la fréquentation. Or, avec les risques d'attentat et les mesures de sécurité que cela entraîne, les retombées risquent d'être encore plus faibles. D'autant que les Anglo-Saxons demeurent peu de temps sur place car ils courent visiter le Mont-Saint-Michel ou redescendent vers la Côte d'Azur. Si nous retrouvons une activité plus soutenue, ce sera plutôt lié aux conditions météorologiques et aux week-ends prolongés de la clientèle française qu'à la venue en nombre de touristes américains dont le séjour dure peu de temps. »

Antoine Brault[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?