Energie : Bercy soutient les boulangers et met la pression sur les fournisseurs

AMÉLIE RIBEROLLE
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Energie : Bercy soutient les boulangers et met la pression sur les fournisseurs

Bruno Le Maire et Olivia Grégoire ont reçu hier les représentants du secteur puis les fournisseurs d’énergie, sommés de "prendre leur part" dans l'effort contre l'inflation.

« Ce serait un paradoxe de laisser tomber nos boulangers alors que la baguette vient d’être inscrite au patrimoine immatériel de l’humanité par l’Unesco ». Après avoir reçu les représentants du secteur de la boulangerie hier matin, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique,accompagné d’Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, ont d’abord tenu à rappeler les dispositifs de soutien existants, « pas assez connus » : en premier lieu le guichet accessible sur impots.gouv.fr, dont la fermeture a été repoussée sine die ; mais aussi l’amortisseur électricité, qui permet d’obtenir « jusqu’à 40% de réduction en cumulé » ; et enfin le report des charges sociales et fiscales pour les boulangers faisant face à des problèmes de trésorerie.
Pour mieux faire connaître « l’effort de l’Etat », Bruno Le Maire a promis d’envoyer prochainement un courrier aux 33 000 boulangers de France, et la mise en place d’un point d’accueil dans les préfectures. « Les services de l’Etat iront également à leur rencontre sur le terrain ».
Mais le ministre a également rappelé la part que doivent fournir les fournisseurs d’énergie, reçus l’après-midi, avec Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique et Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie. Trois engagements pour les PME : faire figurer dans les factures de janvier le bénéfice de l’amortisseur, proposer des facilités de paiement aux TPE et PME qui ont des difficultés de trésorerie, et pour le secteur de la boulangerie : la possibilité de résilier sans frais les contrats quand les prix ont explosé « au point de menacer la survie de l’entreprise ». Une mesure exceptionnelle, hors du droit commun, « justifiée par la situation », et qui sera examinée « au cas par cas ».

Janvier 2023.

Nous vous recommandons

Dernière ligne droite pour le concours Kikkoman

Dernière ligne droite pour le concours Kikkoman

La dernière épreuve aura lieu lundi 13 mars à l’école Ferrandi, où les finalistes s’affronteront pour remporter un voyage au Japon.Depuis près de trente ans, Kikkoman offre à des élèves de « bac pro » et de brevet...

Le Groupement des Hôtelleries & Restaurations de France (GHR) élit à sa tête Didier Chenet, président du GNI

Le Groupement des Hôtelleries & Restaurations de France (GHR) élit à sa tête Didier Chenet, président du GNI

Majorian a mis sur orbite Peace & Work, un label sur la qualité de vie au travail spécifique à l’hôtellerie-restauration

Majorian a mis sur orbite Peace & Work, un label sur la qualité de vie au travail spécifique à l’hôtellerie-restauration

L’édition 2023 du concours Fruit de Talent Andros Chef est lancée

L’édition 2023 du concours Fruit de Talent Andros Chef est lancée

Plus d'articles