Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Encore en non de l'Allemagne à la TVA réduite

La rédaction de Néorestauration
Alors que Nicolas Sarkozy tentait d'arracher un accord de principe sur le taux de TVA réduit dans certains services dont la restauration avant de passer le témoin de la présidence de l'Union Européenne, il s'est une nouvelle fois heurté à un non catégorique de l'Allemagne. A la place, et sans doute pour sauver la face, les dirigeants ont simplement indiqué que le sujet serait rediscuté d'ici mars 2009. C'est dire !
L'Allemagne est restée fermement hostile à cette proposition. Ce que n'a pas manqué de relever le Président de la république le 16 décembre dernier en s'insurgeant contre les règles européennes en matière de TVA. Il a qualifié « d'étrangeté » le fait que « lorsqu'un pays veut baisser la TVA sur tous les produits, il peut le faire par décision absolument solitaire, et lorsqu'un pays veut baisse la TVA sur une seule catégorie de produits, il doit attendre l'accord de tous les autres ». Une remarque qui faisait suite à la décision du Premier Ministre britannique Gordon Brown de procéder à une baisse générale temporaire du taux de base de TVA de 17,5 à 15% (sauf sur l'alcool, le tabac et l'essence). Or l'unanimité est requise sur les questions fiscales dans l'UE dès lors qu'il s'agit de changer les règles et notamment passer en-dessous du seuil de 15%. Nicolas Sarkozy a néanmoins réaffirmé avoir obtenu l'engagement de la chancelière allemande Angela Merkel, lors du dernier sommet européen, que Berlin négocierait en mars "dans un esprit constructif". Pas de quoi être beaucoup plus rassuré sur la suite des choses !

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Levée de fonds record pour sunday, la solution de paiement spin-off des Big Mamma

Levée de fonds record pour sunday, la solution de paiement spin-off des Big Mamma

Rendre le commerce physique aussi simple et rapide que le digital. C’est avec cette idée en tête que Christine de Wendel (ex COO de Mano Mano), Victor Lugger et Tigrane Seydoux, les fondateurs de Big Mamma, viennent[…]

 Embauche des saisonniers d’été : la clarification du Gouvernement

Embauche des saisonniers d’été : la clarification du Gouvernement

Le Cordon Bleu Paris et l’Université Paris Dauphine-PSL s’associent sur un MBA

Le Cordon Bleu Paris et l’Université Paris Dauphine-PSL s’associent sur un MBA

 UMIH et UPSE : ensemble pour défendre leurs intérêts communs

UMIH et UPSE : ensemble pour défendre leurs intérêts communs

Plus d'articles