Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Encore des efforts à faire

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un plan d'amélioration du service de portage doit tenir compte de l'avis des personnes âgées clientes, rarement pris en compte (20 % dans l'enquête). Il doit permettre d'ajuster la prestation à leurs attentes et à leurs besoins. Encore faut-il qu'ils puissent les exprimer au jour le jour, car les capacités de mémorisation sont moindres avec l'âge.

 

La mise en place d'une évaluation, à la fois individuelle (centrée sur la prestation délivrée) et globale (sur le service en général), s'avère pertinente. Or, celle-ci est rarement faite et peu régulière.

Finalement, les réponses recueillies mettent en évidence une attente de variété des plats, des recettes plus adaptées à leurs goûts et habitudes, des aliments trop durs et difficiles à mastiquer (problème de tendreté de la viande) et un prix du repas trop élevé. Les faits sont là ! L'état des lieux montre que des initiatives sont prises et qu'elles sont parfois efficaces, mais aussi que les acteurs du marché des repas livrés à domicile peuvent encore mieux faire.

 

Les horaires de livraison S'ils sont satisfaisants la plupart du temps, ils restent néanmoins inadaptés pour les personnes livrées. Soit avant 9 heures ou après 12 h 30. Cela peut poser aussi des problèmes d'hygiène, notamment lorsque les repas sont laissés devant la porte. Le choix des menus Il existe pour 44 à 63 % des sondés, mais un plat de remplacement n'est pas toujours prévu si le plat proposé ne convient pas. Le personnel 63 % des livreurs demandent rarement ou jamais si le repas précédemment livré a été consommé, entre autres parce que le temps consacré à la livraison est très court. Le personnel ne discute que rarement (33 %), voire jamais (7 %) lors de la visite. Aucun conseil sur la conservation ou la préparation des plats livrés n'est fourni (62 %). La formation Seuls 20 % des services enquêtés assurent une formation pour les livreurs de repas, et exceptionnellement sur les personnes âgées. Source : Enquête DGAL/CLCV et enquête du département de l'Allier (03) : perceptions et attentes des personnes âgées sur la qualité de l'alimentation.

 

FORMER LES LIVREURS À LA QUALITÉ DE SERVICE

Afhor propose aux livreurs une formation d'une journée sur le thème « Qualité de service dans le portage des repas à domicile ». Objectifs : renforcer les compétences en matière de prévention des risques alimentaires ; sensibiliser à l'importance d'instaurer un dialogue quotidien avec le convive à domicile ; savoir s'adapter à des situations particulières. Il est fondamental qu'ils adoptent la bonne attitude et le comportement idéal pour viser une qualité de service optimale. Cela passe par l'acquisition de notions d'équilibre alimentaire, de diététique et de régimes, ainsi que par la maîtrise de l'hygiène. www.afhor.com

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS

Guide d'amélioration du service de portage à domicile pour les personnes âgées, alimentation.gouv.fr/guides-portage-seniors Recueil d'actions pour l'amélioration de l'alimentation en établissements hébergeant des personnes âgées, agriculture.gouv.fr/ameliorer-loffre-en-institution-pour-personnes-agees Bien manger chez soi ! Des courses à l'assiette : des solutions pour les séniors, www.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_alimentation_seniors.pdf www.pourbienvieillir.fr, www.entreprises.gouv.fr/services-a-la-personne. Pour les résultats complets de l'enquête CLCV : www.clcv.org/nos-enquetes/enquete-sur-l-alimentation-des-personnes-agees-02-02-2012.html (Ces trois guides pratiques sont disponibles en téléchargement gratuit).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05 dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05 dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Tribune - Stéphane Buttigieg de Libeo : 7 conseils concrets aux restaurateurs pour parer à l’envolée des prix des matières premières

Tribune

Tribune - Stéphane Buttigieg de Libeo : 7 conseils concrets aux restaurateurs pour parer à l’envolée des prix des matières premières

À peine l’économie remise de l’ère Covid, de nouvelles difficultés émergent, notamment pour les restaurateurs, liées cette fois-ci à l’envolée du prix des matières[…]

19/05/2022 | Expert
La cantine digitale DejBox devient Refectory, un foodmarket en ligne pour la pause déjeuner

Interviews

La cantine digitale DejBox devient Refectory, un foodmarket en ligne pour la pause déjeuner

Choisissez les thématiques abordées lors du Congrès RHD de Néo du 5 décembre 2022

Sondage

Choisissez les thématiques abordées lors du Congrès RHD de Néo du 5 décembre 2022

Monoprix lance MonoprixPro pour les restaurateurs

Monoprix lance MonoprixPro pour les restaurateurs

Plus d'articles